Micro-rafale ou tornade?

Suivez-moi

Francois Munger

Journaliste chez MédiAT
Suivez-moi

Des occupants de chalets du chemin du lac Lyonnais à Guyenne ont vécu une expérience effrayante jeudi en début d’après-midi.

Des vents ont causé des dommages et ont fait tomber plusieurs dizaines d’arbres , entravant ainsi la seule route

menant aux bâtiments où ils se trouvaient. Les occupants se sont donc retrouvés isolés pendant plusieurs heures, sans possibilité de sortir en véhicule.

La MRC d’Abitibi a envoyé une équipe sur place pour permettre de dégager l’accès.

Un autre événement a été signalé à Environnement Canada, cette fois-ci à Palmarolle où un bâtiment et de l’équipement agricole ont été déplacés par le vent.

Un météorologue sera sur place en journée vendredi pour déterminer s’il s’agissait micro-rafale ou de tornades.

Voyez la galerie photo de MédiAT