Remise en liberté de Gordon Ruperthouse

Suivez-moi

Francois Munger

Journaliste chez MédiAT
Suivez-moi

Gordon Ruperthouse était de retour en cour au palais de justice d’Amos mercredi après-midi devant le juge Jacques Ladouceur (par vidéoconférence). Il a obtenu une remise en liberté avec de multiples conditions. Il devra entre-autre remettre une caution de 2000$, demeurer à Pikogan, s’abstenir de consommer de l’alcool et de la drogue et respecter un couvre-feu. Le juge lui a également interdit de conduire tout véhicule moteur.

Ruperthouse fait face à plusieurs chefs d’accusation en lien avec des événements survenus au début du mois de septembre.

La cause étant frappée d’un interdit de publication, il est impossible pour le moment de dévoiler plus de détails.