Une autre saison de CRIME est lancée

Suivez-moi

Francois Munger

Journaliste chez MédiAT
Suivez-moi

Les derniers articles par Francois Munger (tout voir)

Pour les Journées de la Culture, le vendredi 25 septembre,  le Club régional des improvisateurs voués à une mort évidente (LE CRIME) a déroulé le tapis rouge pour lancer sa deuxième saison devant une foule heureuse au Diable Rond de Rouyn-Noranda.

Le concept de la soirée que les gens s’approprient de plus en plus a permis d’assister aux première bribes d’une histoire dont on connaîtra le dénouement qu’à la fin de la présente saison. Ce concept d’impro-roman, que d’autres ligues de la région ont déjà présenté par le passé, met en vedette les différents agents des brigades de la CIA et du FBI.

Pour cette première, on a pu voir un Agent Côté particulièrement troublé et nerveux. La nouvelle recrue, Agente Ménard, semblait également très préoccupée en regardant le compte Facebook de son ex-copain. On en saura sans doute plus dans une autre soirée du CRIME puisque le commissaire Blouin a décidé d’arrêter le plaisir de façon assez abrupte avant de lancer les premières réconstitutions de la soirée.

Fidèle à son habitude, le grand manitou du CRIME et de Maman Ourse Production, Réjean Lavoie a invité dans la brigade deux agents spéciaux soit Charles Bergeron, improvisateur d’expérience et évoluant maintenant dans la Sir-N de Rouyn-Noranda ainsi que Tommy Girard, un autre joueur aguerri de la région de Québec, mais originaire du Témiscamingue.

Si les gens votent à chaque improvisation, n’allez pas penser que votre vote jouera un rôle important dans ce spectacle où la compétition est absente. Les joueurs ne semblent en aucun cas vouloir prendre avantage sur leurs vis-à-vis, mais au contraire, souhaitent plutôt se lancer dans une improvisation bien ficelée tout en respectant la trame de départ… et en s’amusant beaucoup.

Donc, le CRIME c’est quoi ? C’est un match d’impro conventionnel où les éléments du match d’impro de Robert Gravel reviennent, mais sous forme de clin d’oeil policier plutôt que le hockey.

La Coupe d’Ourse sera de retour

Lors de cette soirée de lancement, l’un des membres de Maman Ourse, Carl Bergeron, a annoncé en grande pompe et au grand bonheur des spectateurs et joueurs d’improvisation présents que la Coupe d’ourse, ce tournoi d’impro provincial, serait de retour pour une 3e édition en 2016.

Ainsi, du 22 au 24 juillet 2016, des équipes de partout au Québec afflueront à Rouyn-Noranda pour venir s’affronter et espérer repartir avec la prestigieuse Coupe d’ourse. Afin de faciliter la logistique des équipes, tous les matchs seront présentés sous un même toit soit celui du Petit Théâtre du Vieux-Noranda. Réjean Lavoie, Marjorie Gobeil, Carl Bergeron, Stéfanie Trahan, Cathy E. Morneau, Cindy Roy et Anne-Marie Belzile forment le comité organisateur de la Coupe d’ourse 2016.

Le prochain rendez-vous du CRIME est fixé au vendredi 23 octobre et ce, si les improvisateurs réussissent à survivre jusque-là. Le coût d’entrée est de 10$.