Justin Bresaw à la barre

Suivez-moi

Francois Munger

Journaliste chez MédiAT
Suivez-moi

Justin Bresaw est venu à la barre mardi après-midi au 6e jour de son procès. Menottes aux pieds, il s’est lui-même décrit comme le mouton noir de la famille et a affirmé avoir toujours eu de la difficulté avec les relations avec les membres de sa famille.

«Je suis marginal » a lancé Bresaw dans son témoignage

L’accusé a aussi raconté avoir vécu des moments difficiles après son divorce, disant s’être senti agressif et déprimé.

Pendant une bonne partie de son témoignage, Justin Bresaw a expliqué au jury sa théorie selon laquelle une communauté qu’il appelle les télépathes est en mesure d’affecter son humeur et ses émotions.

«je me fais violer télépathiquement »a affirmé l’accusé

Bresaw a également fait mention d’une rencontre avec des extra-terrestres qu’il aurait vécu.

L’accusé a également raconté s’être rendu à l’hôpital pour chercher de l’aide face à son état, affirmant que des médicaments lui auraient été remis et qu’il serait retourné chez lui. Il a cependant avouer ne pas prendre sa médication bien souvent parce qu’il n’aime pas les effets secondaires.

L’avocate de Bresaw, Me Julie Bolduc a exposé au jury qu’elle tenterais de démontrer que son client souffrait de maladie mentale au moment des événements de septembre 2012. Elle a d’ailleurs fait entendre le psychiatre qui avait rencontré Bresaw en Gaspésie en mai 2012, ce dernier avait alors diagnostiqué rapidement une psychose avec des symptômes ressemblant à de la schizophrénie.