Colis suspect à Amos: un suspect arrêté

Photo: François Munger - MédiAT

L’école secondaire La Calypso à Amos a été évacuée vers 10h30 lundi matin en raison de la présence d’un colis suspect. Les artificiers de la Sûreté du Québec étaient sur place en fin de journée et ont déterminé que l’objet était inoffensif. Le colis a été saisi pour expertise et pour servir de preuve dans un éventuel procès.  Un suspect a été appréhendé par la les policiers et sera rencontré dans les prochaines minutes. L’événement est considéré comme un geste isolé qui ne serait aucunement lié aux menaces qui ont frappés des écoles du Québec dans les dernières semaines.

La situation sera de retour à la normale mardi à l’école La Calypso.

Pierre Tremblay de la SQ fait le point:

3 commentaires sur Colis suspect à Amos: un suspect arrêté

  1. Toute une source pour un site de nouvelle!
    S’ils n’ont pas voulu mentionner ce qui en était,
    ne croyez-vous pas que c’est sans aucun doute
    directement pour ne pas perturber nos jeunes et ce,
    surtout lorsque l’on est sûr de rien pour l’heure, mais ceci dit
    vous en est apparemment pas venu à l’esprit, ou ce n’est
    que par pure vanité d’être le premier à dévoiler une information qui…
    n’est assurément pas de source sûre.

    La sécurité passe toujours avant la vanité médiatique.

    Cordialement,
    Carl-Dave

  2. Avec tout ce qui se passe dans notre monde d’aujourd’hui, il est préférable justement de ne pas perturber non seulement nos jeunes mais toute la population en général. Ce n’est pas drôle pour personne ce qui arrive, nous vivons dans un monde de paix et nous voulons que ça continue. Si des gens s’amusent à déposer des colis pour retarder les cours. Qu’ils pensent donc, que ces nos enfants qui vont payer pour tout ça.

  3. Ma fille était là pendant l’évacuation et oui certain élèves savait la VRAIE raison donc…. Les parents ont été averti par e-mail de l’évacuation ..désolé,, si ma fille ne m’aurait pas téléphoné je l’aurais su que le soir à mon retour du travail ..

Les commentaires sont fermés.