4 commerces ferment leurs portes en une semaine à Amos

Photo: MédiAT
Suivez-moi

Francois Munger

Journaliste chez MédiAT
Suivez-moi

Au total, 4 commerces ont fermé subitement leurs portes en moins d’une semaine à Amos. Le magasin de musique Évolu-Son a fermé boutique à la veille de Noël, le local a déjà été vidé et une pancarte d’agent d’immeuble a été apposée dans la vitrine. Les dépositaires de Val-d’Or et Rouyn-Noranda demeurent ouvert.

Des clients se sont butés à une porte close chez le détaillant de produits électronique Stéréo Plus de la 1ere avenue. Une note apposée dans la vitrine mentionne que le magasin a été fermé définitivement le 27 décembre dernier. Il est possible d’y lire que c’est le magasin de Val-d’Or qui prendra en charge les réclamations, questions et le service. Selon le texte, le point de service était en affaire depuis plus de 32 ans.

Les succursales des magasins Gravité et Caveau des Jeans situés l’un à côté de l’autre à Place Centre-Ville d’Amos ont pour leur part mit la clé dans la porte en début d’après-midi.  Plusieurs passants dans le centre commercial semblaient se questionner face aux portes closes.

«Je suis déçu de la fermeture de ces magasins. En début d’année, nous allons travailler en collaboration avec la Chambre de commerce pour dresser le portrait de la situation, favoriser la rétention et attirer de nouveaux commerces.  Il faut réduire les fuites commerciales.» a mentionné le maire Sébastien D’Astous

Place Centre-Ville d’Amos verra aussi le Provigo fermer ses portes à l’échéance de son bail le 26 mars prochain. Cette fermeture est planifiée depuis quelques mois et est motivé par des facteurs d’ordre économiques.

Sur les réseaux sociaux, les réactions sont déjà nombreuses.

La Chambre de commerce et d’industrie du Centre-Abitibi a déploré la fermeture des 4 commerces par voie de communiqué.

« C’est vraiment dommage de voir des commerces qui sont établis depuis plusieurs années fermer ainsi leurs portes toutes en sachant qu’il y a une demande importante. » mentionne Joanne Breton, directrice générale.

Par voie de communiqué, la CCICA ajoute qu’une étude réalisée dans la dernière année démontre la présence de fuites commerciale estimée à 38,5 M$. Plusieurs facteurs seraient en cause dont l’augmentation croissante du commerce en ligne.

68 commentaires sur 4 commerces ferment leurs portes en une semaine à Amos

  1. À quand un commerce qui magasine les rabais locaux et qui en fait son inventaire et permet de marchander en ligne et livraison à domicile !

  2. Fallait si attendre, la ville d’Amos est au ralentie depuis longtemps… Les gens veulent plus de tourisme alors on met le buget dans les décoration et la beauté extérieur en ce fichant de leurs propres citoyens! Les loyer du centre commercial sont beaucoup trop haut et tout le reste ce vend moins chers sur internet… Il serait temps de ce concentrer sur ceux qui sont présent au lieux de ceux qui vienne visiter une fois dans leurs vie non ?!

  3. Depuis le temps que les commerçants d’Amos se sacrent de leur clientèle et qu’ils se traînent les pieds, ce n’est pas vraiment surprenant. Quand on leur demande quelque chose qu’ils n’ont pas en stock, ils essaient de vous vendre le produit que nous voulez pas plutôt que de vous le trouver. Vous entrez pour acheter une calculatrice HP et ils essaient de vous fourguer une Canon. Vous racontez cela à la maudite Chambre de Commerce et ils vous envoient au diable. Pour un Jean-Pier Frigon, ou un Harricana Aventures, qui se démerdent pour innover; il y a probablement 50 vieux croûtons cachés dans les backstores et embourbés dans des maudites traditions démodées. À Amos, ce n’est pas le client qui peut acheter ce qu’il veut; ce sont les hospices de commerçants qui veulent décider ce que le client a besoin. Ensuite ils braillent que les clients achètent ailleurs. Que l’on aime ou non Jean-Pier Frigon, que l’on aime ou non son attachement au Canada et ses lettres à ses pensionnaires en campagne électorale, sans lui, Amos serait mauditement pire.

  4. Personne ne magasine à Amos parce qu’il n’y a rien et il n’y a rien parce que personne ne magasine ici! Le centreville d’amos c’est Le wallmart de Val d’Or. Il faut que la ville d’Amos comprenne que des commerces, c’est des taxes de plus, donc avantager nos commerçants. Qui va payer bientôt les prèposées aux tickets qui font ,soit dit en passant,très bien leur job .

  5. Les prix ont toujours ete eleves a Amos. Le Canadian Tire est affreux. Les loyers commerciaux sont eleves. On magasine a l »exterieur.
    .

  6. si ils ferment posez vous des questions leurs articles se vendent trop chers si il couperais de moitié ou du 3/4 du prix le monde serait près a aller acheter si cet trop cher on ferme cet bien normal ca tous augmente autour de moi mais mon salaire augmentent pas alors comme veux tu aller cher du stock qui est cher jai pas les moyens bien s achète pas au gros prix .c’est bien malheureux mais la vie continue pareil évolution aussi

  7. Ont parlent que le problème n’est que la faute de la ville d’Amos, il y a plein davantage pour cette ville, le problème c’est que les clients pour économiser quelques $$ utilise Internet et le local n’est pas leur priorité…..c’est ce qui se passe……Les seuls personnes a blâmer c’est vous…..

  8. Si c’est pas correcte de chercher à economiser quelque $$, pour quoi est-ce que c’est correct de vendre juste quelque $$. Moi je suis pas correct des les économiser mais c’est correct de me les charger? Pourtant c’est juste quelque$$ .

  9. Avant d’encourager l’achat local à prix faramineux je pense à mon porte feuille et il y a pas plus local que l’achat que je fais par internet et qui est livré directement chez moi

  10. Les achats internet chez les marchands locauxl? pour avoir droit aux rabais en ligne, ca devraient être livré en succursale comme Sears, ça inciterait peut être les clients d’aller voir également les promotions en magasins, reste juste aux proprios, de gérer les bonnes inventaires nouveauté en ligne et rabais en magasin, les marchands on déjà en main les courriels des clients donc rien de plus facile!

  11. 1. L’accès aux différents produits par Internet change l’économie sans la tuer.

    2. Les gens ont accès aux services après-vente facilement sur Internet.

    3. Nous sommes habitué d’aller à Vald’or pour magasiner au Walmart où c’est facile de trouver de tout et ensuite de virer au SuperC où on économise, tant qu’à être là. Et ensuite on va au Canadian Tire car il est plus gros.

    Notre façon nouveau genre de magasiner change l’économie. Les quelques dollars sauvés sont toujours investit ailleurs, c’est normal! Dans un monde où tout coûte de plus en plus chèr (la viande à quasiment doublée de prix en 5 ans), il faut trouver des moyens pour ne pas réduire sa qualité de vie même si les revenus n’augmentent pas autant que les prix de consommation.

    Le monde change et on s’adapte.

  12. Sait pas juste a Amos mais a grandeur de l’Abitibi ya rien et sait trop dispendieux. Va juste en Outaouais ou au Carrefour Laval et beaucoup de monde vont magasiner la tout en profitant de quelque jours de vacances et sait comprenable pour le même montant d’argent tu a beaucoup plus de chose dans tes sacs qu’ici

  13. La seule chose qui me fait hésiter a acheter en ligne c’est que j’me dit que je n’aurait pas de service après vente si j’ai des problèmes. Alors qu’à Amos …..j’en ai pas plus…. désolé

  14. j’ai deja acheté une tablette 25% plus cher 500vs400 pour encourager local… en fait javais juste decider de pas aller voir les prix du web… jusqu’au jour ou je l’ai fait et maintenant, ca me derange pu d’acheter en ligne

  15. Quand y a des magasins qui veulent ouvrir il leur coupe le cou trop de jalousie on aurait besoin de gros magasins ici comme Val D,Or on pas de choix les locaux c,est loué trop cher et le gouvernement empoche beaucoup

  16. Pour tous ceux qui semblent avoir de très bonnes façons de vendre à des bas prix, ils vous est losible d’ouvrir un commerce et de leur montrer comment faire, ça semble si facile pour certains commenteux…

  17. Dans la vie de toute petite Ville il y a solution à chaque problème… Ce qui rend difficile le succès ou encore la survie des commerçants d’une petite Ville, c’est que peu importe où les clients vont magasiner, qu’ils retrouvent les mêmes articles ou produits dans cette multitude de commerces qui « s’arrachent tous la chemise de sur leur dos… » comme on dit… C’en est ridicule…
    Si chacun des commerçants d’une petite Ville comme Amos avait choisi un créneau particulier, qu’il l’avait développé au point où il a maximisé le roulement de son inventaire, que le tout est composé le plus possible de « fast moving » à prix compétitifs, ces commerces seraient tous rentables et auraient une clientèle fidélisée qui achèterait à Amos…
    Lorsque tu peux acheter les mêmes vêtements dans 5 commerces différents d’une petite Ville comme Amos, il est plus que très clair que les chances de réussite pour chacun sont divisées par 5…
    Il serait donc très important de comprendre que chacun des commerces ne doit pas se donner comme objectif traditionnel Amossois d’écraser un autre commerce pour se donner du prestige comme c’est l’habitude à Amos depuis toujours… Chacun a le droit de vivre de son commerce sans avoir à jouer ce jeu inutile et très loin d’être rentable pour quiconque…
    Il est donc clair que chacun doit se concentrer uniquement sur le créneau qui lui est propre, il est essentiel d’innover, chacun dans son créneau et respecter le créneau des autres qui sont dans le même centre d’achats d’une taille aussi restreint que celui d’Amos…
    Diviser les revenus de chacun ne mène nulle part ailleurs qu’à la fermeture assurée de commerçants qui n’ont pas su exploiter leur commerce en se distinguant des autres… C’est ce qui se passe encore une fois à Amos…
    Je crois qu’il est de la responsabilité de la Ville d’Amos de bien gérer les permis vendus aux commerçants, anciens et nouveaux… la Ville devra s’assurer que les nouveaux commerces ne soient pas des dédoublements de ce qui est déjà existant et rentable pour les propriétaires et finalement pour les économies de ses citoyens…
    Il y a tellement de genres de commerces possibles d’exploiter en région éloignée… il n’y a donc pas de raison de répéter continuellement les erreurs du passé et espérer un résultat différent… ce qui visiblement n’est pas un signe d’intelligence…
    INNOVATION, SPÉCIALISATION, INVENTIVITÉ sont des éléments essentiels à la reprise d’une économie locale en déclin depuis plusieurs années, la Ville d’Amos doit cesser le laisser-aller et elle devra concentrer ses efforts sur une nouvelle façon de faire à Amos…
    ( Cette partie de mon message s’adresse directement au conseil de Ville d’Amos … Votre « administration » doit RÉALISER que les revenus des billets de parcomètres si rapidement émis par les policières du stationnement de la Ville d’Amos n’ont aucun attrait quel qu’il soit sauf l’argent sournoisement tiré des poches des contribuables et des touristes de la Ville d’Amos, ils n’ont comme unique résultat celui d’encourager les Amossois, les Touristes et autres visiteurs à aller magasiner ailleurs, là où les stationnements sont GRANDS ET GRATUITS comme Vald’Or, Rouyn-Noranda… tsé… des villes qui respectent leurs citoyens là-là-là… ( P.S : À chacune de mes visites à Amos je me fais donner un ou deux billets de parcomètres dont le temps est échu depuis quelques minutes alors que j’étais en train d’encourager un commerçant de la Ville d’Amos ) SVP !!! Cessez de tirer dans les pieds des Amossois, des Visiteurs, des Clients de vos commerçants ainsi que dans vos propres souliers car ce sont justement tous ces gens qui constituent l’ÉCONOMIE D’Amos et qui paient les taxes élevées qui vous garantissent votre travail À LEUR SERVICE et qui ne devraient pas être CONTRE EUX comme vous le faites !!!
    À bon lecteur Salut !!!

  18. C’est rare que les magasins ont ma grandeur ou l’article recherché. C’est tannant à la longue. Finalement cette année on a acheté en linge pour s’épargner de la rage et perte de temps. C’est dommage et souvent les vendeurs on dirait qu’ils n’ont tout simplement pas envie de nous aider…

  19. Commencez par nous mettre des magasins à grande surface qui a de l’allure. Quand allez-vous obliger Canadian Tire à agrandir? La majorité des gens vont magasiner à Val-d’Or ou Rouyn-Noranda car il n’y a pas de magasin à Amos. Arrêtez d’essayer de partir des resto qui ne marche pas et mettez nous des magasins qui ont du bon sens. Ce n’est pas avec un Rossy que les gens de l’extérieur viendront magasiner à Amos. Je suis fière de dire que j’habite les environs d’Amos mais je suis écœuré de devoir aller magasiner dans d’autre ville parce qu’il n’y a rien ici. Il serait grand temps que la chambre de commerce ouvre ses yeux et arrête de favoriser les grosses poches d’Amos et laisser la chance aux autres commerces de s’établir à Amos

  20. Certains commençants nous proposent d’aller acheter à Val d’Or ou à Rouyn quand ils n’ont pas notre grandeur, car ils disent qu’ils ne peuvent pas commander. Trois magasins d’Amos que je ne nommerai pas m’a suggérer d’aller à l’extérieur. Tout Pour éviter de faire une commande. Assez triste cette façon façon de faire du business…

  21. ouin amos a toujours été une ville de snob ou il fallait être de la clique pour avoir un commerce et maintenant ca leur retombe dessus

    Vous le mériter bien

    jai souvent magasiner a amos pis c’est vrai que le canadien tire est désuets et cela depuis plus de 20 ans le proprio refusais d’investir et il n’avait jamais les articles en spécial

    triste mais inévitable adieu Amos

  22. Bientot c le Canadian Tire qui va fermé pourquoi parce que la plupart vont à Val d’or ou Rouyn car à Amos c en dernier recours pour du ce qui presse et encore sinon pour un bon magasinage c’est pire qu’un entrepot..manque d’espace total.

  23. Je n’ai pas mis les pieds dans ces 4 endroits au cours des 12 derniers mois. Donc leur fermeture ne m’affectera pas vraiment. J’ai l’habitude d’aller faire mes achats au wal-mart a Val-d’Or, tout au même endroit et on en profite pour un St-Hubert après, pourquoi ne pas autoriser un wal-mart etun super c à Amos? Ça ferait du bien!!

  24. Un jour les centre ville commerciaux vont mourrir et tous les emplois avec. Alors quand les organismes locaux auront besoin de commendites, et bien ce sera 0.00 $ les commerçants doivent s’adapter où mourrir. Oui encourager le local, mais pas a n’importe quel prix.Je suis comme tout le monde je travaille pour mon portefeuille.

  25. Ya rien pour les hommes a amos a part une boutique qui coute affreusememt cher…. sinle gars est un peu corpulant c’est l’enfer pour lui ya rien… Arrêter d’ouvrir des boutiques le linge cher… .. ça sert a rien… je trouve dommage que le caveau soit fermer… mais dans le même centre d’achat il y a jeans bleu avec plein de spéciaux… Mais rn même temps on peut pas trop en vouloir au commerçants pour les prix. Car leur loyers sont très cher… et aussi si tu n’est pas dans la clic tu survi pas longtemps…. Il est vrai aussi que la diversité aiderais mieux la ville… au lieu de pleins de magasins pareil qui offrent les memes choses…

  26. Pas bcp pas bcp de commerce d’Amos qui ont un accueil chaleureux, la marchandise est soit trop chère ou désuète, pour une ville de cette grosseur il n’y a que quelques commerces qui en vaillent encore la peine pour leur prix raisonnable.

  27. La clique d’Amos récolte ce qu’elle a semée. Voilà! Quand on se protège entre « cliqueux » et qu’on ne laisse pas de place aux autres, on meurt à petits feux. Il est grand temps que le monde s’ouvre les yeux sur ce phénomène.

  28. Pensez aux employés. …méchante nouvelle ,perdre son emploi. …facile de dire pas le bon produit à bon prix ,par contre le commerce en ligne tue les commerçants et dire que ça ne s améliorera pas ….et que Amos est près de Val d or , comme La Sarre est près de Rouyn donc les gens se déplacent pour wal Mart et autres commerces

  29. Il y a deux côté à la situation. J’utiliserai mon expérience de travail à l’un des gros magasins d’Amos, cependant, je ne nommerai pas ce magasin. Comme dans tous les magasins d’Amos, les prix sont élevés. Avant d’y travailler, je croyais que le propriétaire du magasins était « crosseur » et qu’il faisait énormément de profit… et ce n’est pas complètement faux. Cet homme est la personne la plus avare que j’ai connue, mais je n’élaborerai pas sur ce sujet. Je travaillais en informatique, et j’ai été surpris de voir à quel point le « cost » était élévé. Leur fournisseur vendait la plupart des produits plus cher que, par exemple, NCIX ou CanadaComputer. Cependant, cela ne s’appliquait pas à tous les types de produits….

    Exemple:
    « Cost » d’une lampe : 45$ – Prix de vente : 55$
    Augmentation du « cost de la lampe à 48$ – Augmentation du prix de vente à : 82$

    Les meubles sont également vendus à fort profit, mais étonnamment, les prix sont en général beaucoup plus bas que le prix suggéré par leur fournisseurs.

    Le côté prix est moins noir que je le pensais… mais disons que les commerçants ne sont pas des anges non plus. Du moins, pas celui-ci.

    Un autre point, je crois encore plus important, est le fait que le service à la clientèle est mauvais… Cet aspect est particulier… nous, les employés, s’efforcions pour donner du service, mais les règles des patrons nous empêchaient de le faire. Malheureusement, nous pouvons dire que oui, le propriétaire de ce magasin se fout de sa clientèle.

    Pour terminer, je ne sais pas si les propriétaires des quatre magasins sont tous comme celui où je travaillais, mais le service à la clientèle était malheureusement mauvais dans la majorité d’entre eux…. et je ne suis pas très demandant…

  30. je pense moi aussi que la ville d amos devrais mieux gèrer les permis quel émet je pense que de donner une permis a un garage a coté du garage legault sé pas une bonne idée il vont se couper le cou l un l autre et va en avoir un des deux qui va devoir fermé un de sais jours et on va dire encorre que sé parce qu on achete pas local

  31. A Amos y’a pas de variete, ils n’ont jamais les speciaux des circulaires,le service est pas bon….pas moyen de commander des nouveaux produits, c’est trop leur demander!!!! Tant que le client ne sera pas la priorité, ils vont perdre des plumes!!!!

  32. Je lis plusieurs commentaires et je trouve cela très triste. Malheureusement la plus part d’entre eux ne sont pas conscient de ce ca implique d’avoir un commerce. C’est facile de dire que c’est moins cher que sur internet, sauf qu’ils ne savent pas que biens souvent que biens souvent internet vendent au prix que le commerçant paye le produit. Alors il doivent payer le loyer, telephone, publicité, payer l’inventaire et les employés. Alors c’est pratiquement impossible de compétitioner les prix sur internet.

    C’est comme si votre employeur vous dirais, je te mets dehors parce que j’ai trouvé quelqu’un qui me coûterais moin cher. Par chance il y a des lois qui protège les employés mais aucune qui protege les commerçants.

    De plus les clients en magasin sont plus exigent sur le service après vente car c’est à proximité. Plusieurs personne que je connais qui ont acheté sur internet n’ont jamais retourné le produit qui ne fonctionnais pas ou bien qui n’était pas de la bonne taille parce qu’il y avait des frais de transport à payer ou bien c’était trop complique de demander un retour. Alors le prix réel de l’article et bien plus élevé quand tu es oubligé dans recommander un autre. De plus les grandes surface n’ont pratiquement aucune implication local, que ce sois de par le personne ou bien monétaire. Tout les profits qu’il font n’ont aucune retombé local ou bien régionale.

  33. c,est vrai que le service étais vraiment plus qu ordinaire j,ai vue des mois pour un simple article et faut pas s,en prendre au employer ils font juste de leurs mieu malgré parfois un laisser aller de la direction

  34. C’est malheureux que ces commerces doivent fermer. La majorité des commentaires révèlent bien l’opinion de la population; si les commerçants ne font pas d’efforts pour s’adapter aux nouvelles réalités de consommation, d’autres commerces vont devoir fermer. J’ai fait l’expérience lors de nos dernières rénovations de faire des comparaisons entre les différentes villes de la région et pour un même produit, les commerces d’Amos étaient toujours plus cher ! Pourquoi ? Que dire du Canadian Tire dans lequel on doit magasiner en regardant en hauteur et la section «jardin» dans l’entrepôt arrière!!!! Laisser la population prendre l’habitude des achats à l’extérieur ne facilite pas le retour à l’achat local. Exiger des commerces des localités extérieures qu’ils ne donnent pas de prix par téléphone aux résidents du secteur d’Amos montre bien qu’il y a une conscience du problème de la part de la Chambre de commerce. Il y a matière à un bon examen de conscience.

  35. Ces juste normal que les gents achète sur le net j`ai vue des items que sa sois électronique ou véhicule ou jouet etc… juste le canadienne tire il joue envieront de 5 a 10$ quand a noël tu achète pour 300 a 1000 $ le prix il joue de plusieurs de dollar, pourquoi que je donnerait 150 a 200 $ de plus a Amos quand que je vais a Val`dor et je fait des économies j`aime mieux me payer un bon St-Hubert avec ma famille que le donné au magasin à Amos qui coûte trop chère et qui on jamais rien en stock.
    Et même j`ai déjà essayer d`avoir un près pour m`ouvrir un petit commerce et j`ai jamais eu d`aide de la ville pour les petites entreprise et je suis une personne très travaillant e ,mais sa fonctionne pas comme sa ici à Amos .
    Il faut que tu connait les bonne personne et que ta beaucoup de famille qui son dans les affaires la ses pas pareil il vont te poussé pour que tu puis avancé et que sa marche bien.
    Sa va être toujours pareil dans la ville d`Amos le plus gros va tous lui appartenir comme dans les films.
    Et après ces les enfants qui vont tous avoir,ces sa la vie.
    Moi jais jamais eu d`aide pour me partir en affaire l`argent que j`ai gagné avec peine et misère et que aujourd’hui je n`arrache avec ma santé a cause des jobs job dur pour la santé et que jais un maigre s`alaire pour vivre.
    Le 100$ et a moi et je fait quoi que je veut avec et je donnerait pas a des gros qui ont même pas le cœur d`essayer d`avoir des bon prix pour les gents qui reste d`Amos.

    Bientôt la réserve PIKOGAN vont avoir un centre d`achat et un gros motel les gents vont aller les encourager parce-que leur prix va être mieux que Amos imaginé sa dans le journal les gents d`Amos magasine plus a PIKOGAN que dans leur ville qui vente trop chère loll

    Ces être dans une petite ville.

  36. Beaucoup de mauvais commentaire pourtant la ville d Amos avait fait le tour des commerçants et le resultat était qu il y avait du bon service selon eux ca m as fait rire . Je suis un bon consommateur et quand je fais magasiner je revient chez nous presque enrager. Ils n est as plus on vas en àvoir on va commander mais sait pas quand pas drole il y as un gros manque de compétition mais je me dit que l on as une petite municipalité mais la Sarre ont plus de commerce qu a Amos canadian tire beaucoup mieux également il y as de la relève depuis quelques années plus jeune plus agressive ca fat du bien on va espérer

  37. Les prix des commerçants ne sont pas nécessairement trop chère, ils n’ont pas beaucoup de choix et lorsqu’il en on, souvent ils en ont plus en stock ou dans la grandeur qu’il faut.

  38. Rien de nouveau sous le soleil d’Amos, 80% des fermes ont fermer leurs portes ces 15 dernière année dans les environ d’Amos. Maintenant, ces le tour du secteur commercial, et bientôt l’industriel. Va falloir réagir au conseil d’Amos.

  39. Bon courage aux personnes qui perdent leur emploi. En passant pour ceux qui critique les achats par Internet c’est inévitable. On ne peut arrêter la technologie. C’est comme avoir critiquer le cellulaire il y a 15 ans, tu ne peux arrêter un train qui roule donc il faut s’adapter.

  40. J’ai grandi à Amos et j’ai 39 ans. Vous parlez d’Internet, mais je me souviens que ma mère faisait venir du linge à partir du catalogue Sears parce que soit c’était trop cher dans les magasins de la ville, soit les produits n’étaient pas disponibles.

    Réjouissez-vous, il reste le Marché de l’Économie…

  41. Avec la fermeture du Provigo, l’alimentation sera monopolisée par IGA et ses prix exorbitants. Encore une décision qui va à l’encontre du consommateur que l’on préfère saigner à blanc. Pourquoi ne pas avoir attiré un autre commerce d’alimentation qu’IGA coop??? Notre SAQ est minuscule et fait pitié à côté de celles de Val d’Or ou Rouyn. Le Canadian Tire est devenu une risée régionale qui est en passe de devenir nationale. Le centre d’achat est au bord de l’étouffement et ne contient en majorité que des commerces à la marchandise trop chère ou trop « cheap ». On se demande ensuite pourquoi tant de gens utilisent le magasinage en ligne. Grâce à ce moyen, on peut faire venir du monde entier ce que l’on désire.

  42. Avoir une entreprise c toff. Proprio ou franchissent c dire j’ai pu de vie, pu de passion, ma job c toute pi en plus je va le faire sans être payé jusqu’à, si chanceux que jaille des surplus pour mon salaire. Et tout ça pourquoi? pasque je croit au projet, pasque je trouvait qu’il y avait un manquent, je trouvait que le monde méritait mieux et je voulais etre celui qui fait changer les choses. Bravo à tout les proprio d’entreprises qui travaille fort pour la bonne cause (ps : ta des crotter partout mais des bon aussi)
    Signé: un petit proprio d’entreprises en AT qui travaille fort pour développer ça région.

  43. Pour le Gravité et le Caveau des Jeans ce n’est pas juste une fermeture ici à Amos, c’est la chaîne au grand complet qui ferme ces portes! Ils sont tous les deux en faillites.

  44. pour ma part je ne suis pas un fanatique des achats Internet mais j’aime bien trouvé ce que je cherche mais voilà que ce n’est pas le cas à Amos C’est bien normal que Le Monde magazine à l’extérieur d’amos ,il y a aucune variété de magasin aucun choix,canadienne tire trop petit aucun grands Détaillant .ce qui pourrait redonner un souffle de vie a amos serait un cosco

  45. La base si au moins on n avait un canadian tiré qui aurait dû bon sens les gens de Matagami tachereau barraute peut être magasinerais ici mais non avec ce ridicule magasin tout le monde vas ailleurs et tant qu’à être là ils font leur epicerie et soupe la ca nous aidés pas nous les commerçant d Amos vive la compétition ca nous réveille et nous tient alerte et on garderait nos clients ici . Canadian tire s en fout vous allez acheter à val d or ou rouyn ils vendent pareille alors boycotter tout ces magasins canadian tire et vous aurez des résultats c est pas en les encourageant que ça va avancer de toute façon il y as des magasins de pièces et d outils partout et pour la balance kl y a wallmart je suis certain que c est notre canadian tire qui draine notre ville arreter d acheter dans ces magasins et on n auras un resultat très vite

  46. Amos…ouff. .manque de divertisiter..prix comparatif….pis manque de professionnalisme de la part de plusieurs commerces…pis ont parleras pas de notre canadien tire…oufff

  47. Premierement, je vois bcp de propos négatif au sujet du canadian tire. Sachez que canadian tire est une grosse chaine, le bureau maire est en ontario. L’ancien propriétaire à essayé de faire agrandir le commerce mais le  » bureau maire » à refuser. Maintenant, le nouveau propriétaire fait tout sont possible pour réussir à avoir la permission de pouvoir agrandir…. Ensuite, le service à clientèle est pourri??? Tous les employés font leurs possible pour vous servir même si vous arriver déjà braquer et négatif en tout point… J’ai vue plusieurs fois des caissières sortirent de leurs caisses pour vous servirs car vous trouvez pas ce que vous cherchiez….j’ai vue un client demandez a une caissiere ou ce trouvais un article quand il venait tout juste de rentrer ( pas chercher fort fort) . Vous voulez que le crémage du gâteau mais nous avons des lois et reglements à respecter, des qu’ont vous dis que c’est impossible :  » je vais me plaindre »…. C’est si facile de critiquer les commerçants et les employés, venez travailler à notre place au salaire minimum, vous aussi vous aurez plus le sourire.

  48. C’est dommage pour ceux qui perdent leur emploi. Pour le CTire, à cause du nombre d’habitant, on ne peut pas se permettre un ma-gasin comme Vald’Or, Mais une bonne rénovation ferait du bien. Quant aux magasins de linge, on a suffisamment de boutiques à petit prix; On a surtout besoin de lingerie fine avec choix de grandeur assez vaste. Quant au remplacement de Provigo, plusieurs disent que ce sera Tigre Géant, je n’ai rien contre une fois à l’occasion, mais c’est encore des vêtements ‘de bas de gamme’ comme on en a déjà et il aucune viande. Il ne faut pas oublier que même avec tout ce que les gens veulent pour Amos, Ils vont aller à Val’Or pareil.

  49. Pour ceux qui critiques que les prix sont trop chère, un commerce qui n est pas une chêne peut pas se permettent de faire le même prix que chez Wal-Mart il n’a pas les même rabais à l achat de leur inventaire vous devriez peut être faire une étude de marcher avant de juger comment sa fonctionne une entreprise!!!

  50. votre maire n`a pas de plan pour contrer tous ces fermetures . D`accord les gens font de plus en plus leurs achats sur internet mais il y a surement un moyen pour que les 2 en font profiter tout le monde.et pour le tourisme faut une ville bien encadrer économiquement avec de belles structures. Sortir du lot tout le monde devrait dire et donner leurs idées pour relever la ville. De plus aller aux reunions à la mairie parler sinon le maire n`a pas à se retrouver seul. Parce que s`est facile de mettre la faute sur quelqu`un. Unissez-vous pour enrayer les maux important de cette ville . Savez-vous comment les gens des grandes villes surnomment les régions des fonds de ruelles faites-les changer d`opinion

  51. Le Ecommerce est une réalité maintenant ceux qui conservent leurs vielles facons de faire vont fermer. Il faut voir grand maintenant, Amos est sur la carte du monde et avec internet maintenant il n’y a plus de frontières. Il faut innover et fidéliser sa clientèle, donner un petit plus a ces clients, des formations, des ateliers, des essaies gratuits, offrir des services d’après vente.. Bref tout ce que vous ne retrouverez pas en ligne et qui vous démarquera.

    Vous vendez des appareils photo, donnez de la formations a l’achat d’un produit en plus de vendre des ateliers de formation.

    vous vendez des produits alimentaire organisez des ateliers de cuisine après x achats et faites gouter, en ligne on ne peut pas avoir ça!

    Mettez votre signature et on vous sera fidèle même pour un peu plus cher!

    Ceux qui ont peur des Airbnb ou de Uber vont juste ce faire doubler!!

    Le service a la clientèle est très important.

    Les clients sont aussi responsable en achetant ailleurs et en envoyant leur argent au Etats unis dans les wallmart Mc Do..Il faudrait au moins que l’on enrichisse notre Quebec! En achetant la on les rends plus fort et ça tue l’économie locale.

    Bref pas de secret, il est déjà trop tard pour plusieurs! Ce n’est qu’une question de temps..

    Bougez avant qu’il ne soit trop tard!

Les commentaires sont fermés.