C’est le temps de causer pour #BellCause

Suivez-moi

Francois Munger

Journaliste chez MédiAT
Suivez-moi

Les derniers articles par Francois Munger (tout voir)

L’entreprise Bell récidive pour une 6e fois cette année avec la journée #BellCause au profit de programmes consacrés à la santé mentale. Le géant des télécommunications remettra 5¢ à la cause pour chaque message texte envoyés par ses abonnés ainsi que pour les appels mobiles et interurbains. Même si vous n’êtes pas un abonné de Bell, il est possible de participer en utilisant le mot-clic #BellCause sur Twitter ou encore en partageant cette image sur Facebook.

En 2015, les messages avaient poussés la cagnotte à plus de 6 millions $ pour la santé mentale. La campagne de cette année est axée sur cinq façons simples de mettre fin à la stigmatisation entourant la maladie mentale :

  •  Choisissez les bons mots – Soyez attentif aux mots que vous utilisez pour parler de la maladie mentale.
  •  Renseignez-vous – Apprenez-en plus, sachez-en plus et parlez-en plus. Comprenez les signes.
  •  Soyez gentil – Des petits gestes de bonté peuvent faire beaucoup pour changer les choses.
  •  Écoutez et demandez – Parfois, il vaut mieux privilégier l’écoute.
  •  Parlez-en – Amorcez un dialogue, rompez le silence.

Participer à l’initiative Bell Cause représente aussi un soutien aux gens aux prises avec une maladie mentale, tout en alimentant la discussion au sujet de la maladie.