Elle vise le conseil municipal de Val-d’Or

Suivez-moi

Francois Munger

Journaliste chez MédiAT
Suivez-moi

Les derniers articles par Francois Munger (tout voir)

À 33 ans, Èveline Laverdière aspire au poste de conseillère municipale dans le district no 2, Paquinville — Fatima à la Ville de Val-d’Or. Elle espère combler le siège laissé vacant par le départ de Michael Prince. Déjà impliquée dans le milieu comme bénévole pour différentes organisations, dont le Salon du livre en Abitibi-Témiscamingue et siégeant à titre de trésorière au Conseil d’établissement de l’école Notre-Dame-de-Fatima, la mère de 4 enfants est d’avis que la politique municipale est une manière de poursuivre son implication dans la communauté.

 « La richesse d’une ville c’est tous ses citoyens, ceux qui font bouger les choses, qui aspirent à mieux. Chacun a un rôle à jouer pour enrichir notre milieu de vie, et pour moi ça passe par une implication à la Ville de Val-d’Or », explique Èveline.

Èveline n’est pas étrangère aux dossiers municipaux, elle s’implique depuis bientôt trois ans à la Commission municipale pour famille et depuis deux ans à la Corporation des parcs et espaces récréatifs.

 « Je souhaite participer à la vie politique pour mes enfants, pour mon entourage et pour tous les citoyens de ma ville. Mon objectif est de contribuer à rendre Val-d’Or plus accessible, plus vivante, où il fait bon naître, grandir et vivre! » mentionne madame Laverdière

La candidate partira à la rencontre des citoyens du quartier Paquinville-Fatima dans les prochains jours pour échanger et recueillir les signatures nécessaires au dépôt de sa candidature.