«Les gens à la maison ne savent pas où aller si ils ont besoin de soins » – Diane Lamarre

François Gendron et Diane Lamarre consultent le milieu de la santé

Photo: François Munger - MédiAT
Suivez-moi

Francois Munger

Journaliste chez MédiAT
Suivez-moi

Les derniers articles par Francois Munger (tout voir)

Le député d’Abitibi-Ouest, François Gendron, était accompagné ce matin de la Porte-parole de l’opposition officielle en matière de santé et d’accessibilité aux soins, Diane Lamarre, dans le cadre d’une table ronde sur les soins de santé. Les 2 députés ont fait la rencontre de différents intervenants du milieu de la santé. Représentants syndicaux, professionnels et représentants des usagers ont participé à la discussion. Selon les élus, le manque de coordination au sein du milieu de la santé est un point qui est ressorti à plusieurs reprises dans les échanges.

«Les gens à la maison ne savent pas où aller si ils ont besoin de soins » mentionne Diane Lamarre en conférence de presse

Le manque d’appui pour les maladies chroniques, les personnes âgées et les maladies mentales dérange également selon ce que rapportent les députés du Parti Québécois.   Diane Lamarre s’est également dite impressionnée par la collaboration entre les différents organismes de la région elle a cependant fait le constat que la fatigue des travailleurs de la santé était préoccupante, mentionnant que ceux-ci étaient à bout de souffle.

«Les gens qu’on a rencontré aujourd’hui, ils avaient passablement d’inquiétude, ils avaient passablement de doute sur des aspects de réussite et ils avaient du questionnement sur est-ce que la préoccupation du patient est si présente que ça » ajoute François Gendron