Fort achalandage à l’urgence de Rouyn-Noranda

Suivez-moi

Francois Munger

Journaliste chez MédiAT
Suivez-moi

Les derniers articles par Francois Munger (tout voir)

La salle d’urgence de Rouyn-Noranda fait face à un taux de fréquentation en constante augmentation depuis quelques jours. Une hausse du nombre de demandes d’admission à l’hôpital de Rouyn-Noranda a aussi été constatée.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Abitibi-Témiscamingue annonce donc la mise en place de son plan de surcapacité en cas d’encombrement. Plusieurs mesures temporaires seront ajoutées afin de répondre adéquatement aux demandes d’admission.

« Il s’agit d’une situation qui peut survenir à tout moment et nous sommes bien préparés pour y répondre. Nous travaillons actuellement à évaluer chaque patient pour l’orienter vers le bon service, au bon moment et au bon endroit. Cela a mené à quatre transferts vers le Centre d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) de Rouyn-Noranda où des locaux temporaires ont été aménagés pour accueillir les résidents jusqu’à ce qu’une chambre se libère pour eux. Je tiens d’ailleurs à remercier tous les employés qui déploient des efforts constants pour offrir des soins et des services de qualité à la population », souligne Jacques Boissonneault, président-directeur général du CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue.

Le CISSS invite la population à contacter Info-Santé en composant le 811, à se présenter à l’accueil santé du CLSC ou à se présenter dans une pharmacie à proximité avant de se présenter à l’urgence.