Conditions de vie des Autochtones à Val-d’Or: les ministres Kelly et Blanchette font le point

Photo: gracieuseté
Suivez-moi

Francois Munger

Journaliste chez MédiAT
Suivez-moi

Les derniers articles par Francois Munger (tout voir)

Le ministre responsable des Affaires autochtones, Geoffrey Kelley, a fait le point cet après-midi à la fin de son séjour en Abitibi-Témiscamingue sur les conditions de vie des Autochtones à Val-d’Or. Accompagné du ministre responsable des régions de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, Luc Blanchette, et du député d’Abitibi-Est, Guy Bourgeois, Il a dressé un bilan positif de son passage en Abitibi.

« Il est primordial, à mes yeux, que nous entretenions un dialogue constant avec les décideurs autochtones et les organisations qui viennent en aide aux différentes communautés. Je reviens de ma tournée avec plusieurs constats encourageants : les engagements gouvernementaux, appuyés vivement par les intervenants locaux, ont permis de consolider et de mettre sur pied des services adaptés aux réalités autochtones afin d’intervenir auprès des plus démunis. Les nombreuses recommandations et les commentaires constructifs recueillis auprès des principaux intervenants m’aideront à poursuivre le travail en vue d’améliorer les conditions de vie des Autochtones. Plus que jamais, nous sommes convaincus que c’est ensemble que nous y arriverons, c’est-à-dire en travaillant en collaboration avec les chefs et les leaders autochtones, tous les ordres de gouvernement ainsi que les intervenants communautaires », a déclaré le ministre Kelley.

Les élus ont rencontré différents acteurs de la communauté au Centre d’amitié autochtone et à l’hôtel de ville également. Ils ont entre autres rencontrés le comité local de la Coalition des municipalités contre le racisme et la discrimination et pris part à l’inauguration du centre de répit Chez Willie.

Messieurs Kelley, Blanchette et Bourgeois ont fait le suivi des engagements pris par le Gouvernement du Québec, en novembre dernier .

Les trois hommes ont terminé leur tournée au Lac Simon pour prendre le pouls de la communauté, ils ont eu une rencontre avec des membres du Conseil de la Nation Anishnabe.

« Je suis heureux de constater les résultats positifs obtenus à la suite des récentes interventions gouvernementales et demeure convaincu qu’être à l’écoute des besoins des communautés autochtones au quotidien nous permet de bien les accompagner dans leurs défis présents et futurs. J’entends maintenir une étroite collaboration avec mes collègues Geoffrey Kelley et Luc Blanchette, dans tous les dossiers concernant les communautés de ma circonscription », a souligné le député Bourgeois.