Effondrement à la Mine Westwood : la CNESST dévoile son rapport

Suivez-moi

Francois Munger

Journaliste chez MédiAT
Suivez-moi

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a dévoilé ce matin son rapport sur l’effondrement survenu à la Mine Westwood le 26 mai 2015. Suite à l’incident neuf travailleurs étaient restés coincés sous terre. Une opération de sauvetage de plus de quinze heures avait été nécessaire.

À la suite de son enquête, la CNESST retient 4 causes principales pour expliquer cet événement. Le fait que les plans et devis du développement du niveau 104 de la mine ont été conçus avec des données géomécaniques et des études de faisabilité incomplètes a été identifié comme première cause. À cela s’ajoute le fait que l’excavation d’accès du sous-niveau 104-04 a provoqué la rupture du pilier rocheux. La Commission mentionne également que le support de terrain et son installation ne répondaient pas aux conditions de terrain dans certains secteurs du niveau 104 de la mine, ce qui a engendré la détérioration des piliers. Finalement, la présence de divers types de roches dans le massif rocheux du niveau 104 a causé un écart important dans sa capacité à soutenir les contraintes.

La CNESST a exigé des correctifs à l’employeur, l’organisme a entre autres demandé la mise en place de mesures pour évaluer et contrôler le soutènement de terrain dans l’ensemble du niveau.  L’employeur s’étant conformé à cette exigence, les travaux ont pu reprendre.

Un constat d’infraction a également été délivré à IAMGOLD Corporation. Pour cette infraction, l’amende peut varier de 16 124 $ à 64 495 $ pour une première offense, et de 32 248 $ à 161 240 $ en cas de récidive.

Des mesures de préventions sont aussi mises en place, ainsi la  Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail informera l’Association minière du Québec et l’Association des entrepreneurs miniers du Québec des conclusions de l’enquête afin qu’elles sensibilisent leurs membres. Le rapport d’enquête sera également présenté dans les établissements de formation qui offrent le programme d’études Extraction de minerai.

Il est possible de visionner le rapport intégral ici