Les agents de la paix en services correctionnels se font entendre

Photo: François Munger -MédiAT
Suivez-moi

Francois Munger

Journaliste chez MédiAT
Suivez-moi

Les agents de la paix en services correctionnels, sans contrat de travail depuis le 31 mars 2015, ont décidé de se faire entendre aujourd’hui alors qu’ils se sont rassemblés devant le nouveau centre de détention d’Amos en construction.

Ils souhaitent augmenter la pression pour faire avancer les négociations avec la partie patronale. L’activité de visibilité s’inscrit dans une campagne provinciale qui sera menée tout au long des prochaines semaines.

Une bannière arborant la mention «Coiteux! La sécurité publique c’est plus que du béton, c’est aussi des bonnes conditions » a également été dévoilée.

Voici les commentaires de Sébastien Charlebois, secrétaire général du Syndicat des agents de la paix en services correctionnels du Québec: