Les Dieux d’Égypte

banniereCommanditaire-CinemaAmos

Bek et sa copine Zaya sont partis loin de chez eux pour espérer avec une vie meilleure. Lors du couronnement du nouveau roi de toute l’Égypte, Horus, Seth vient semer la terreur en tuant son propre frère, le père d’Horus, et ainsi accéder au trône. Environ un an a passé et Zaya est maintenant une servante d’Urshu, puissant architecte de Seth. Bek entreprit alors sa quête de retrouver les yeux d’Horus pour qu’il puisse mettre fin à cette tyrannie.

Les dieux d'égypte posterLes dieux d’Égypte m’a agréablement surpris. Il était évident pour moi que j’allais aimer ce film étant attiré vers les mythologies, particulièrement les Égyptiennes. Cependant, il s’est avéré qu’il est un excellent film sur plusieurs points :

Visuellement, il est impressionnant, les effets spéciaux sont hallucinants, que ce soit les vols d’Horus, les transformations des dieux, les scènes dans l’espace (je n’en dis pas plus) et que dire du Sphynx. On voit très bien où les 140 millions sont passés pour faire ce film (outre à payer Gerald Butler).

Du côté musical, Marco Edward Beltrami (Scream, Blade, Resident Evil) a fait un travail remarquable. Nous sommes transportés en plein cœur d’Égypte et l’on reconnait facilement le style musical que l’on a retrouvé dans d’autres occasions (La porte des étoiles, La Momie).

Le jeu d’acteur est assez convaincant, il va sans dire que pour Gerald Butler ce n’est pas un problème, il a prouvé ce dont il était capable, mais pour ce qui est des autres personnages principaux, ils ont très bien relevé le défi de jouer un dieu ou une déesse et Brenton Thwaites est à la hauteur dans son rôle de Bek.

J’ai particulièrement aimé aussi comment ils ont représenté les dieux. Ils ont une taille d’environ 1 homme et demi, ils ont du sang doré et ils peuvent se transformer en leur animal respectif. Le sang doré vient, à mon avis, appuyer la fascination qu’avaient les Égyptiens pour l’or. Ils ne sont pas trop tombés dans la théorie des extra-terrestres et ont gardé assez fidèlement la hiérarchie.

Bref, Les dieux d’Égypte est un excellent film qui vaut la peine d’être vu.

Fiche technique

  • Titre français : Gods of Egypt
  • Réalisation : Alex Proyas
  • Scénario  : Alex Proyas, Matt Sazama et Burk Sharpless
  • Direction artistique : Owen Paterson
  • Décors : Ian Gracie
  • Costumes : Liz Keogh
  • Montage : Richard Learoyd
  • Musique : Marco Beltrami
  • Photographie : Peter Menzies Jr.
  • Production : Basil Iwanyk et Alex Proyas
  • Sociétés de production : Mystery Clock Cinema, Summit Entertainment et Thunder Road Pictures
  • Sociétés de distribution : Lionsgate (États-Unis), SND (France)
  • Pays d’origine : États-Unis, Australie
  • Langue originale : anglais
  • Genre : fantastique, aventure
  • Dates de sortie : Dates sujettes à modification
    • États-Unis :
    • France :

Distribution

  • Nikolaj Coster-Waldau (VF : Damien Boisseau): Horus
  • Gerard Butler  : Seth
  • Courtney Eaton : Zaya
  • Geoffrey Rush : Rê
  • Brenton Thwaites (VQ : Xavier Dolan): Bek
  • Chadwick Boseman : Thot
  • Élodie Yung : Hathor
  • Rufus Sewell (VF : Vincent Ropion): Urshu
  • Bruce Spence
  • Bryan Brown
  • Abbey Lee Kershaw : Anat