Nouvelle formule pour le championnat provincial de sauvetage minier

de gauche à droite : Claude Jutras, surintendant en santé et sécurité, mine LaRonde / Daniel Paré, directeur général de la mine LaRonde / Jean Proulx, chef du service du sauvetage minier (CNESST)

Le championnat provincial de sauvetage minier change de format cette année, la compétition  se déroulera sur une seule journée comparativement aux deux journées traditionnelles. Les équipes seront également toutes en action en même temps, contrairement aux événements précédents où elles réalisaient à tour de rôle une seule mission de quatre heures.

«La raison principale derrière ce changement est de se rapprocher d’une formule qui ressemble davantage à ce qui est proposé à la compétition internationale, puisque cette année, l’équipe qui remportera les grands honneurs aura l’occasion de représenter le Québec lors de la 10e compétition internationale de sauvetage minier qui se déroulera à Sudbury», mentionne Claude Jutras, surintendant en santé et sécurité à la mine LaRonde

L’événement regroupera les équipes des mines LaRonde (mine hôtesse),  Goldex (Agnico Eagle),  Matagami (Glencore),Niobec et Seleine les 13 et 14 mai prochains à Malartic et Val-d’Or. En plus de la compétition, l’organisation propose un volet amical qui prendra la forme d’un tournoi de balle molle lors de la 2e journée.

Les objectifs du championnat restent toutefois les mêmes.

«Ce type de compétition aide à valider le programme d’entraînement, à expérimenter de nouveaux outils et protocoles d’intervention en plus de démontrer le savoir-faire des sauveteurs à répondre à de potentielles urgences dans nos mines souterraines», précise Jean Proulx, chef du service sauvetage minier à la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).

Le public est invité à assister au volet de la compétition qui sera présenté au Stade Osisko, de 8 h 00 à 16 h 00 le 13 mai.