Philippe Falardeau honoré à Pikogan

De gauche à droite : Jean-Marie Papatie, Inimiki W. Polson, Alain Hervieux, Martin Roy, Martin Roch , Bruno Kistabish , Tom Mapachee, Françoise Ruperthouse, Adrienne Anichinapéo, Philippe Falardeau, Christine Moore, David Kistabish. Crédit photo, Catherine Lord
Suivez-moi

Francois Munger

Journaliste chez MédiAT
Suivez-moi

Le conseil de la Première Nation Abitibiwinni a rendu hommage au réalisateur Philippe Falardeau samedi lors d’une présentation spéciale de son film Guibord s’en va-t-en guerre.

La cérémonie avait pour but de souligner la contribution de Falardeau au rayonnement des enjeux autochtones au Canada. Plus de 125 personnes étaient présentes pour visionner le film et souligner le travail du réalisateur.

« C’est une personne et un artiste intègre, visionnaire, qui n’a pas peur de ses convictions et qui démontre une grande ouverture aux autres. Sa filmographie et ses prises de position témoignent de sa sensibilité à l’égard des autres et bien entendu, à l’égard des peuples autochtones », a déclaré David Kistabish, Chef de la Première Nation Abitibiwinni.

Philippe Falardeau, s’est dit touché par cette reconnaissance, voyez d’ailleurs un extrait vidéo :

Plus de 125 personnes étaient présentes lors de la présentation spéciale du film de Philippe Falardeau cet après-midi à l'école Migwan. « Dans les prochaines années, je pense que les grands films qui vont sortir du Canada seront des films sur les communautés autochtones à travers le pays, idéalement réalisés par des gens des communautés autochtones. Il y a des beaux sujets à faire ici, il y a aussi des sujets dramatiques qui font partie de votre histoire, il faut en parler. Moi je serai présent pour appuyer tout projet de film qui va sortir de la communauté autochtone dans le futur, il va y avoir des films importants faits par vous autres, pour vous autres. » – Philippe Falardeau

Posté par Conseil de la Première Nation Abitibiwinni sur 12 mars 2016