Quartiers d’hiver – Jour 2 : Une soirée folle digne de l’Abitibi-Témiscamingue !

Équipe MédiAT
Équipe MédiAT

Les derniers articles par Équipe MédiAT (tout voir)

La deuxième soirée des Quartiers d’hiver a été marquée par une folie pure et dure à plusieurs niveaux. On s’est couchés tard, un peu éméchés, mais certainement ébahis par tous les spectacles que nous avons pu voir. Tentons de retracer l’historique de cette soirée.

Tout a commencé au Petit-Théâtre du Vieux-Noranda avec les Volubiles – spécial musique. Les trois musiciens sur la scène , les Volubiles et le toujours délectable, Pascal Binette, ont offert une prestation à la hauteur de leur talent et avouons-le, de leur stupidité. La salle bondée réagissait fortement aux blagues des improvisateurs.

Du bon beat avec LLA, S.P. Sans Pression et Matthew James

Vers la mi- spectacle, il a fallu se diriger vers la scène Paramount où les jeunes amateurs de musique hip hop s’entassaient tranquillement. Matthew James lançait alors son premier disque Run Noranda. Suivait le mythique S-P Sans Pression qui a fait grimper la chaleur ambiante dans la salle de plusieurs degrés.

Étrangement, ses chansons sont bien connues par la jeune génération qui ont chanté avec vigueur les succès tels que Derrière mon sourire et Mes jours sont comptés. Mais ceux qui étaient attendus, Loud Lary Ajust, ont carrément fait sauter le Paramount. Leur énergie est juste trop parfaite.

De parfaits ménestrelles

En fin de soirée, vers les 1h A.M., Les Hôtesses d’Hilaire, débarquaient sur scène avec son folk rock psychédélique. Le chanteur, Serge, est complètement fou et court partout dans le Diable Rond, allant même jusqu’à danser sur le bar. Je tente encore de chercher une meilleure façon de compléter une soirée FMEienne, mais je ne trouve pas Les Hôtesses d’Hilaire = des hommes parfaits sur tous les points.

Et donc, une soirée qui donne le goût de ne jamais arrêter de faire la fête. Ça tombe bien puisque ça se poursuit samedi soir avec Plants and animals et Suuns à l’Agora des Arts ainsi que l’intense soirée métal avec Evil Prevails et Obey The brave. En fin de soirée, ceux qui ont manqué les Hôtesses d’Hilaire n’auront pas le choix d’aller assister à cette délirante prestation dès minuit au Diable Rond. Au cabaret de la dernière chance, Avec le soleil sortant de sa bouche sera sur scène. Finalement, les plus fêtards d’entre vous pourront terminer leur expérience Quartiers d’hiver avec la soirée électro et le collectif Mooshine.