Une semaine pour tisser des liens avec la communauté autochtone

Photo: François Munger -MédiAT
Suivez-moi

Francois Munger

Journaliste chez MédiAT
Suivez-moi

La polyvalente de la Forêt d’Amos souhaite faire connaître la culture autochtone à ses élèves. Une semaine Aminochtone se déroule en ce moment et plusieurs activités ont lieu durant les heures de dîner. Un mini pow-wow a d’ailleurs eu lieu ce midi en collaboration avec la Sûreté du Québec, l’école Migwan et le Conseil de la Première Nation Abitibiwinni. Plusieurs dizaines d’élèves sont venus apprécier les danses traditionnelles et chants présentés.

Le projet a pour but de créer des rapprochements entre la communauté de Pikogan, les élèves de la polyvalente et les membres de la Sureté du Québec.

Pour la Sûreté du Québec, c’est aussi l’occasion de tisser des liens.