Dylan Bresaw a été libéré

Photo: François Munger - MédiAT
Suivez-moi

Francois Munger

Journaliste chez MédiAT
Suivez-moi

Après avoir tenu les policiers en haleine pendant près de huit heures hier, Dylan Bresaw a été libéré en après-midi lundi au Palais de justice de Rouyn-Noranda.

L’homme de 37 ans devra cependant respecter plusieurs conditions, dont prendre la médication qui lui a été prescrite, garder la paix et avoir une bonne conduite et ne pas posséder d’armes. Bresaw fait face à cinq chefs d’accusation. La justice lui reproche d’avoir sciemment transmis une menace de causer la mort ou des lésions aux policiers de Rouyn-Noranda, les autres accusations sont liées à la possession et la présence d’une arme prohibée chargée dans le domicile, plus précisément un Browning 9 mm.

Dylan Bresaw était déjà visé avant l’événement par une ordonnance lui interdisant de posséder des armes à feu.

Il sera de retour devant le tribunal le 20 juin prochain.

Dylan Bresaw est le frère de Justin John Bresaw,  déclaré coupable d’un triple meurtre à Amos.