Faire analyser l’eau de votre puits pour votre santé

photo: François Munger, MédiAT
Suivez-moi

Francois Munger

Journaliste chez MédiAT
Suivez-moi

Les derniers articles par Francois Munger (tout voir)

La Direction de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Abitibi-Témiscamingue profite du printemps pour rappeler aux propriétaires ayant un puits domestique l’importance de faire analyser leur eau potable. Le CISSS rappelle que la démarche a pour but de prévenir toute contamination.

Les responsables invitent également les propriétaires qui ne l’ont jamais fait, à effectuer une analyse physicochimique complète de leur eau. Il est recommandé de procéder à celle-ci environ tous les 10 ans. Normalement, il est aussi conseillé de faire la 1ere analyse au moment où l’on creuse le puits puisque certains contaminants se retrouvent déjà de façon naturelle dans les sols de la région. L’analyse physicochimique à court terme n’est pas nécessaire ensuite puisque la présence de contaminants physicochimiques n’a pas tendance à varier énormément avec le temps.

Le Centre de santé et de services sociaux avise aussi la population de ne pas se fier à la couleur ou au goût de l’eau pour en juger de sa qualité.

«Les contaminations passent souvent inaperçues parce qu’elles ne changent ni l’apparence ni le goût de l’eau. Cependant, le fait de consommer une eau contaminée sur une très longue période peut augmenter de façon significative les risques de développer un cancer, d’où l’importance de faire les analyses appropriées.» mentionne le communiqué du CISSS

Les propriétaires peuvent obtenir un soutien financier pour faire analyser l’eau de leur puits grâce à un nouveau programme mis sur pied par les organismes de bassin versant (OBV) de la région. Les organismes peuvent couvrir une partie des frais d’analyse si vous acceptez d’en transmettre les résultats.

Pour le secteur Abitibi-Jamésie cliquez ici pour en savoir plus.

Pour le secteur Témiscamingue cliquez ici pour en savoir plus.