Dans quelques heures… il ne se passera absolument rien sur Facebook

Suivez-moi

Francois Munger

Journaliste chez MédiAT
Suivez-moi
exemple de message bidon partagé sur Facebook
exemple de message bidon partagé sur Facebook

Non, vous n’avez pas besoin de faire un copier-collé du dernier statut que votre ami a publié pour continuer d’utiliser Facebook gratuitement ou encore pour protéger votre vie privée. Évidemment, depuis plusieurs jours, voire mois et même années, des messages du genre circulent sur le réseau social et ils sont complètement faux. Certains mentionnent même qu’un chroniqueur techno ou une chaîne télé aurait parlé de la chose, tout simplement pour rendre le message crédible.

La règle d’or avec les réseaux sociaux, c’est de réfléchir avant de partager. Il faut prendre le temps de se questionner sur la légitimité des propos, la véracité de la chose et même parfois regarder la date de la publication originale car certains ont tendance à partager du contenu datant de plusieurs mois.

Imaginez qu’un jour, même si Mark Zuckerberg l’a déjà dit «Facebook restera toujours gratuit», le réseau social décide de faire payer ses utilisateurs. Nous pouvons vous assurer que cette même journée, vous risquez de voir des publications provenant réellement des pages des différents médias reconnus parlant du sujet.

Quand nous parlons de réfléchir, il faut aussi regarder la source de ce qu’on s’apprête à publier, choses que nous les journalistes devons faire à plusieurs reprises dans une journée. Avec l’arrivée des «Médias» humoristique comme Le Journal de Mourréal ou La Pravda ou encore des nombreuses personnes qui se prétendent journalistes sans avoir jamais eu de formation dans le domaine, les choses demandent de plus en plus de vérifications. Cela explique pourquoi par moment, une nouvelle n’est pas complète, certains détails sont manquants tout simplement parce que nous n’avons pas été en mesure d’obtenir confirmation des faits et nous désirons ne pas induire les lecteurs en erreur.

La chose à retenir est donc : avant de partager, prenez le temps de vous posez certaines questions!