Le jour de l’indépendance : Résurgence

Depuis maintenant 20 ans, la terre entière vit en paix, aucune guerre n’a éclaté entre les différents peuples depuis cette invasion extraterrestre qui a permis de l’unir. Mais les humains savaient bien qu’ils reviendraient un jour et ils se sont dotés de technologie capable d’y faire face.

Independence-Day-2-posterLa barre était haute pour ce deuxième opus de la série, mais comme le premier date d’il y a vingt ans et que nous ne sommes pas saturés de films de ce genre, c’était un excellent « timing » pour sortir une suite.

Malheureusement pour nous, Will Smith n’est pas de retour, mais nous y retrouvons plusieurs personnages que nous avons connus il y a de cela deux décennies : Jeff Goldblum est de retour dans son rôle de David Levinson; Bill Pullman dans le rôle de l’ancien Président Whitmore; Judd Hirch reprend le rôle du père de David, Julius Levinson; Brent Spiner celui de Brakish Okun et Vivica A. Fox qui fait une brève apparition.

Dans résurgence, nous reprenons la même recette que le premier, ce qui rend le film quelque peu prévisible, mais rare sont ceux qui ne le sont pas aujourd’hui. Ceci dit, il nous offre un bon divertissement, beaucoup d’explosions et de nouvelles technologies extraterrestre, pour l’humanité du moins, car il semblerait que l’ennemi n’est pas évolué du tout en vingt ans.

L’utilisation de la 3D ne m’a pas agacé même que j’ai presque oublié que je portais des lunettes, non parce qu’elle n’était pas présente, mais bien parce qu’elle n’était pas surutilisée et que les profondeurs de champ étaient réaliste.

J’ai trouvé par contre la victoire de l’humanité un peu facile, certes ils ont eu quelques embuches, mais je n’ai pas eu l’impression que c’était difficile.

Maintenant, la question qui tue : qui dit deuxième film, dit possiblement trilogie. Après maintenant une semaine au box-office (au moment d’écrire ses lignes), le film a récolté 155 millions des 165 qu’il en a coutés pour le produire et Roland Emmerich a confirmé qu’il y aurait un troisième film à la série et qu’il s’agirait d’un « voyage intergalactique » pour certains personnages.

Fiche technique

  • Titre original : Independence Day: Resurgence
  • Titre québécois : Independence Day: Résurgence
  • Réalisation : Roland Emmerich
  • Scénario : Carter Blanchard, Dean Devlin et Roland Emmerich
  • Costumes : Lisy Christl
  • Photographie : Markus Förderer
  • Montage : Adam Wolfe
  • Musique : Harald Kloser et Thomas Wander
  • Production : Dean Devlin, Roland Emmerich et Harald Kloser
  • Sociétés de production : Centropolis Entertainment, TSG Entertainment et Electric Entertainment
  • Société de distribution : 20th Century Fox
  • Budget de production : 200 000 000 USD
  • Pays d’origine : États-Unis
  • Langue originale : anglais
  • Genre : science-fiction, fantastique, catastrophe
  • Dates de sortie : Dates sujettes à modification
    • Philippines : (avant-première mondiale)
    • Canada, États-Unis :
    • Belgique :
    • France :

Distribution

  • Liam Hemsworth (VF : Emmanuel Garijo ; VQ : Gabriel Lessard) : Jake Morrison
  • Jessie Usher (VF : Diouc Koma ; VQ : Fred-Éric Salvail) : Dylan Dubrow
  • Jeff Goldblum (VF : Bernard Lanneau ; VQ : Jean-Luc Montminy) : David Levinson
  • Bill Pullman (VQ : Daniel Picard) : Thomas J. Whitmore
  • Charlotte Gainsbourg : Dr. Catherine Marceaux
  • Sela Ward (VQ : Claudine Chatel) : la Présidente des États-Unis Elizabeth Lanford
  • William Fichtner (VQ : Sylvain Hétu) : le général Adams
  • Vivica A. Fox (VQ : Hélène Mondoux) : Jasmine Dubrow
  • Maika Monroe (VQ : Sarah-Jeanne Labrosse) : Patricia Whitmore
  • Judd Hirsch (VQ : Jean-Marie Moncelet) : Julius Levinson
  • Angelababy : Rain
  • Travis Tope (VQ : Xavier Dolan) : Charlie
  • Joey King (VQ : Ludivine Reding) : Sam
  • Brent Spiner (VF : Nicolas Marié ; VQ : Frédéric Desager) : Dr. Brakish Okun
  • Chin Han (VQ : Tristan Harvey) : le commandant Jiang Lao