Mandat de grève pour les employés Ville de Val-d’Or

Les membres du Comité de négociations pour les salariés de Val-d'Or: Sylvie Charrette, Gaetan Dubois, président du Syndicat et Stephane Rivard Photo Gracieuseté
Suivez-moi

Francois Munger

Journaliste chez MédiAT
Suivez-moi

Les syndiqués du SCFP employés de la Ville de Val-d’Or ont voté à 95,5% pour mettre en marche les moyens de pression et pour un mandat de grève portant sur les heures supplémentaires. Selon un communiqué émis par le syndicat, la grève des heures supplémentaires devrait débuter le 24 décembre.

« Malheureusement, on va voir ça de plus en plus souvent dans le secteur municipal. Avec la nouvelle loi qui limite les négociations à un an, les syndicats vont être forcés d’exercer des moyens de pression ou la grève. Après un an, ils perdraient le recours aux moyens de pression. Si cette loi n’existait pas, nous serions encore en train de négocier de bonne foi. C’est vraiment dommage que nous en soyons rendus là », a expliqué Marjolaine Boutin, conseillère syndicale au SCFP.

Les discussions stagnent sur les clauses salariales selon le communiqué. Les 2 parties ont déjà réglé les clauses normatives de la convention collective et ont jusqu’à la date du 17 mars pour s’entendre. La convention collective est arrivée à échéance le 30 novembre 2015

« La loi 15 sur les régimes de retraite, autre loi dans le secteur municipal, a fait mal aux travailleurs de Val-d’Or. On veut faire valoir cette réalité devant l’employeur », a expliqué la conseillère syndicale.