Monde Infernal : la guerre du sang

Les derniers articles par Steve Lévesque (tout voir)

Selene est traquée non seulement par les lycans, mais aussi par les siens aussi, qui la considèrent comme une traitresse. Elle n’a plus personne en qui faire confiance et est blasée et ne demande qu’à avoir la paix, mais ce n’est pas chose facile.

Les cellules des vampires sont maintenant très affaiblies et ils croient que les lycans seront bientôt en mesure de lancer une frappe sur l’une d’elles et ils espèrent que Selene acceptera d’entrainer leur soldat pour livrer bataille lorsque le moment sera venu. Selene acceptera-t-elle en échange de son pardon?

Cinquième de la série, ce nouveau chapitre nous pousse de plus en plus vers l’extinction des deux races et il porte bien son titre : La guerre du sang. Chose qui est sûre, même s’ils veulent nous faire à croire que la paix est imminente, ce n’est pas du tout le cas.

Côté visuel, il est comme les autres de la série, sombre et lugubre (ça va de soi), et les effets spéciaux sont à la hauteur de la franchise. Je pense entre autres au combat dans la cage, à la force physique des deux clans qui est très bien représentée et à quelques « nouveaux » effets que nous ne sommes pas habitués à voir dans cette franchise, mais je ne veux pas trop vous en dire.

Cependant, je pense qu’il y a quelques inepties dans le scénario dont surement la plus flagrante : Selene et David se rendre au nord dans le fin fond des montagnes, en train. Lorsqu’ils sont arrivés à destination qui, comme je disais plus tôt, est dans le fin fond de nulle part et non seulement on ne les voit pas débarquer, on ne sait donc pas s’il y a une gare, mais dans la séquence d’après ils continuent leur chemin à cheval. Comment les ont-ils trouvés? Dans le milieu de nulle part…

Malgré ces légers détails, Monde infernal : La guerre du sang est un bon divertissement et si vous êtes amateurs de la série, je vous invite à aller le voir. Je vais peut-être me limiter à seulement un seul gâcheur, et c’est seulement que je m’attendais à ce que ce soit le dernier de la série, mais ils ont laissé place à une suite qui aura surement lieu, car au moment d’écrire ses lignes, le film a engendré des revenus de plus de 70 millions pour un budget de 35 millions.

Fiche technique

  • Titre original : Underworld: Blood Wars
  • Titre québécois : Monde infernal : la guerre du sang
  • Réalisation : Anna Foerster
  • Scénario : Cory Goodman, d’après les personnages créés par Kevin Grevioux, Danny McBride et Len Wiseman
  • Direction artistique : Ondrej Nekvasil
  • Photographie : Karl Walter Lindenlaub
  • Musique : Michael Wandmacher
  • Production : David Kern, Gary Lucchesi, Tom Rosenberg, Len Wiseman et Richard S. Wright
    • Producteurs délégués : Anna Foerster et Skip Williamson
    • Coproducteurs : David Minkowski, Jackie Shenoo et Matthew Stillman
  • Sociétés de production : Lakeshore Entertainment, Screen Gems et Sketch Films
  • Société(s) de distribution : Screen Gems (États-Unis)
  • Pays d’origine : États-Unis
  • Langue originale : anglais
  • Genres : Action, fantastique, horreur
  • Durée : 91 minutes
  • Dates de sortie :
    • États-Unis :
    • Belgique :
    • France :

Distribution

  • Kate Beckinsale (VF : Laura Blanc ; VQ : Camille Cyr-Desmarais) : Selene
  • Theo James (VF : Damien Ferrette ; VQ : Philippe Martin) : David
  • Tobias Menzies (VF : Adrien Antoine ; VQ : Frédérik Zacharek) : Marius
  • Bradley James
  • Lara Pulver
  • Daisy Head (en) : Alexia
  • Clementine Nicholson : Lena
  • Charles Dance (VF : Philippe Catoire ; VQ : Jean-Marie Moncelet) : Thomas
  • Trent Barret (VF : Inconnu) : Michael Corvin