Vivre grâce à un média indépendant, une chose possible?

BLOGUE

Suivez-moi

Francois Munger

Journaliste chez MédiAT
Suivez-moi

Les derniers articles par Francois Munger (tout voir)

Je me suis récemment fait poser la question : «comment tu fais pour vivre? », je dois avouer que je me pose parfois la même question. Dans un monde dirigé par l’argent, l’argent et encore l’argent, être indépendant, c’est pas toujours une situation facile. Les comptes arrivent rapidement à la fin du mois et les chèques ne sont jamais assez vite dans la boîte aux lettres. Une réalité que je vis maintenant depuis près de deux ans et je ne m’y suis pas encore totalement habitué.
Mon emploi je l’ai créé dans un contexte médiatique qui n’était déjà pas facile au Québec. Aujourd’hui, je suis fier de ce que j’ai accompli mais je me questionne constamment. Je regarde la pile de facture s’accumuler sur le coin du bureau et je me demande comment faire pour arriver au bout du mois tout en maintenant le service qui me tient à cœur.
Actuellement supporté par aucune entreprise de presse, aucun programme gouvernemental, aucun fonds de production je suis réellement indépendant. Une situation qui a ses avantages, mais quand vient le temps de payer le loyer, le cellulaire, internet, l’électricité, l’immatriculation, les assurances, la visa, la nourriture, l’essence, vous le voyez la liste est longue. Pour pallier au coût de la vie, je fais de la production vidéo, de la formation, de l’animation et toutes autres  »jobines » qui pourraient me permettre de manger mes 3 repas par jours.
Je suis un gars de projet, un gars qui a le goût de développer des nouvelles choses et d’offrir une alternative médiatique à l’Abitibi-Témiscamingue. Pour ça, le support du milieu est primordial et il va falloir qu’il soit là dans les prochaines semaines et les prochains mois.
Pour la survie des diffusions en direct MédiAT, de l’information sur le médiat.ca et la longue vie de notre nouvelle production AT360, c’est plus que jamais le temps de s’impliquer. Le temps de donner un petit 2 par mois à notre sociofinancement, d’acheter de la pub sur notre site web ou dans notre émission ou encore de nous faire confiance pour vos projets vidéo.
C’est ensemble qu’on va bâtir l’avenir médiatique numérique en Abitibi-Témiscamingue. Et c’est ensemble qu’on va produire du contenu pour les gens de chez nous et par les gens de chez nous, qui reflète réellement réalité de notre région.
Embarquez-vous avec moi dans l’aventure?

1 commentaire sur Vivre grâce à un média indépendant, une chose possible?

Les commentaires sont fermés.