Une école de conduite fermée : l’AQTr se charge de tout

L'affiche apposée sur la porte du bureau de l'école de conduite l'Intersection. Photo : François Munger

Des clients de l’école de conduite l’Intersection d’Amos se sont retrouvés dans l’incertitude alors que celle-ci a subitement fermé ses portes. Samedi matin, une affiche était présente sur la porte et mentionnait que l’entreprise était fermée définitivement.

Selon nos informations, des cours ont eu lieu dans la semaine précédant la fermeture et rien ne laissait croire à la suite des événements.

Plusieurs clients inquiets ont envoyé des messages MédiAT pour savoir quoi faire dans une telle situation.

L’Association Québécoise des Transports (AQTr) assure qu’une prise en charge rapide est faite actuellement afin de rembourser ceux qui le désirent ou encore permettre aux autres de poursuivre leurs cours. L’AQTr mentionne avoir déjà commencé à contacter les clients.

Il est possible de contacter l’Association au 1 855 595-9110.Les bureaux de l’AQTR sont ouvert en semaine entre 8h30 et midi  et 13h à 16h30.

 

Du côté de l’AQTr, une section du site internet est consacrée aux écoles fermées, celle d’Amos n’y figure cependant pas pour le moment.

« lorsqu’une école de conduite ferme (de façon volontaire ou non), il est de la responsabilité de l’AQTr d’accompagner les élèves dans leur demande de remboursement pour des services non rendus, le cas échéant, ou pour récupérer leur attestation de cours de conduite afin de leur permettre de poursuivre leur formation dans une autre école. (…) Les élèves qui sont pris en charge par l’AQTr reçoivent par la poste les démarches à entreprendre pour poursuivre leur formation dans une autre école de conduite reconnue ou pour demander un remboursement pour des sommes déboursées pour des services qui n’ont pas été rendus. Les documents sont envoyés à l’adresse inscrite au registre des élèves de l’école de conduite. Cette information est parfois échue ou incomplète. L’AQTr met donc ces documents à la disposition des élèves sur son site Internet.» mentionne le site de l’AQTr

En consultant le Registre des entreprises du Québec, il est possible de constater que la dernière déclaration de mise à jour annuelle de l’école de conduite datait de 2014. Le Registraire avait envoyé un avis de défaut le 7 février dernier.

«Toute entreprise qui omet de produire deux déclarations de mise à jour annuelle consécutives peut voir son immatriculation radiée d’office par le Registraire des entreprises, conformément aux dispositions de l’article 59 de la Loi sur la publicité légale des entreprises. Toutefois, avant de radier l’immatriculation d’une entreprise qui n’a pas produit ses déclarations de mise à jour annuelle, le Registraire lui transmet un avis de défaut et lui un accorde un délai de 60 jours pour se conformer à ses obligations légales.» mentionne le site du régistraire

8 commentaires sur Une école de conduite fermée : l’AQTr se charge de tout

  1. On fait quoi les jeunes ont payé leur cours, il ne leur restait que le test pour avoir leur attestation mercredi soir prochain. C’est vraiment epouvantable comme situation, je suis en colère. Mercredi rien ne laisait présager une fermeture !!!!!!

  2. selon le REQ, l’enregistrement est lié a une Véronique Savoie

    l’enregistrement a aussi lien avec 9299-7931 Québec inc. aussi enregistré à Véronique Savoie

  3. Les élèves pourront continer leurs cours à l’école de conduite Contact aussi située à Amos! Veuillez appeler au 819-727-2886 pour plus de renseignements!

  4. Je suis Robert votre ancien moniteur dévoué chez ‘Intersection. Moi aussi je ne l’ai pas vu venir. J’étais le dernier moniteur vendredi à faire faire les sorties aux élèves. C’est larme à l’oeil que j’ai quitté. Ayez confiance, l’AQTR vas faire en sorte que tous seront remboursés pour des trop payés. Vous recevrez chers parents et élèves l’attestation mis à jours à votre domicile. Ensuite avec votre attestation mise à jours, vous pourrez aller poursuivre à l’école de votre choix. Tout ce que j’espère c’est que je pourrai enseigner encore dans ce métier, ma plus belle passion. Salutations Robert

Les commentaires sont fermés.