Une section dédiée à l’Abitibi-Témiscamingue à la FPJQ

Le nouvel exécutif de la FPJQ-Abitibi-Témiscamingue

La Fédération professionnelle des journalistes du Québec aura maintenant sa section régionale, la dixième dans la province. Celle-ci a été fondée officiellement le 4 mars dernier et aura pour but d’élargir la réflexion sur le journalisme en Abitibi-Témiscamingue et de défendre la liberté de presse.

«En Abitibi-Témiscamingue, la section régionale aspire d’abord à défendre les intérêts de ses membres. Nous avons également l’intention d’organiser différentes activités pour la cinquantaine de professionnels de l’information qui oeuvrent dans notre région. Formations de perfectionnement, organisation de débats et tables rondes, activités d’éducation aux médias auprès de la population sont quelques-unes des initiatives que nous voulons mettre en place, indique le président de la FPJQ – Abitibi-Témiscamingue, Philippe de la Chevrotière. Nous souhaitons également faire de la représentation auprès d’organisations avec lesquelles nous travaillons sur une base régulière ou prendre position publiquement lorsque la liberté de presse ou le droit au public à l’information sont remis en question.»

Un premier conseil exécutif a été choisi de façon provisoire et restera en place jusqu’en septembre, moment où se tiendra l’Assemblée générale annuelle de la FPJQ – Abitibi-Témiscamingue. Celui-ci est composé de:

  • Philippe de la Chevrotière (La Frontière/Le Citoyen), président
  • Émélie Rivard-Boudreau (journaliste pigiste), vice-présidente
  • Claude Bouchard (Radio-Canada), trésorière
  • Marie-Hélène Paquin (La Frontière/Le Citoyen), secrétaire
  • Audrey Folliot (Radio Énergie), administratrice
  • Annie-Claude Luneau (Radio-Canada), administratrice

Une première activité de réseautage devrait avoir lieu au printemps et permettra aux professionnel de l’information de discuter des priorités à établir pour les prochains mois.