Internet en région: les résultats du sondage connus

source : mrcvo.qc.ca/internet

La Conférence des préfets de l’Abitibi-Témiscamingue(CPAT) a dévoilé plus tôt cette semaine les résultats de son sondage sur l’internet haute vitesse en région. Le constat qui ressort des données collectés auprès de 1 557 personnes est qu’il y a encore du travail à faire pour améliorer le service en Abitibi-Témiscamingue.

« Nous avons mis en ligne, pendant quatre semaines, un sondage test où toute la population était invitée à participer massivement. Ces données nous permettent maintenant d’avoir une photographie de l’état de la situation dans la région », mentionne M. Pierre Corbeil, porte-parole de la CPAT et préfet de la MRC de La Vallée-de-l’Or.

Une carte regroupant les résultats a d’ailleurs été mise en ligne sur le site web de la MRCVO . Respectivement ce sont 223 participants pour la MRC d’Abitibi, 341 pour la MRC d’Abitibi-Ouest, 354 pour la MRC de La Valléede-l’Or, 272 pour la MRC de Témiscamingue et, finalement, 367 pour la Ville de Rouyn-Noranda qui ont contribué à l’exercice.

 « Nous remercions la population pour sa participation, souligne M. Corbeil. Le nombre de sondages tests obtenu permet également d’avoir une bonne image régionale de l’enjeu de l’accès à Internet haute vitesse »

La CPAT avait invité des fournisseurs Internet à déposer des projets en février dernier aux différents fonds publics disponibles afin de tenter d’améliorer les infrastructures. Les entreprises avaient jusqu’au 20 avril pour déposer un projet dans le cadre des programmes Brancher pour innover au fédéral, ou encore dans celui de Québec branché.  Selon le communiqué émis, trois entreprises auraient manifesté leur intention de déposer des projets dans la région.

« L’accès à une connexion Internet haute vitesse est essentiel de nos jours. Elle apporte plusieurs avantages sur le plan économique, culturel et social. Il s’agit également d’un important moteur de développement », déclare M. Corbeil.