Dany Champagne remis en liberté sous plusieurs conditions

Photo : Archives - MédiAT

Arrêté jeudi dernier, l’amossois Dany Champagne a subi son enquête sur remise en liberté cet après-midi. On rappelle qu’il fait face à 3 chefs d’accusation soit d’avoir rendu accessible de la pornographie juvénile, de possession de celle-ci et d’y avoir accédé.

La couronne s’opposait à la remise en liberté du technicien informatique plaidant la protection du public. Le juge a cependant décidé que l’homme de 30 ans, sans antécédents judiciaires, ne représentait pas un danger pour la société, rappelant à plusieurs reprises que l’individu bénéficier de la présomption d’innocence.

Champagne devra cependant se conformer à de multiples conditions. Il devra entre autres résider avec sa mère à Val-d’Or, se trouver à la résidence entre 23h et 6h, entreprendre une démarche pour se trouver un nouvel emploi, ne pas posséder d’armes, de téléphone cellulaire (sauf à la carte sans accès internet). Il lui est également interdit de se trouver en présence de mineurs sauf en présence d’un adulte responsable au fait des accusations. Dany Champagne ne pourra également pas se trouver dans un café internet, une bibliothèque, un parc où espace public où pourraient se retrouver des enfants. Il devra également s’abstenir de tout contact avec ceux-ci. Une interdiction d’accès à internet ou tout autre réseau numérique s’applique également.

Dany Champagne sera de retour en cour le 17 juillet prochain, son avocat a demandé de mettre la suite des procédures à cette date pour mieux analyser la volumineuse preuve.