Industrie du bois : Produits Forestiers Résolu fait le point devant les gens d’affaires d’Amos

Photo : MédiAT

Alors qu’ils célèbrent les 35 ans de leur usine d’Amos, les représentants de l’entreprise Produits Forestiers Résolu (PFR) ont fait le point ce midi sur la situation actuelle de l’industrie du bois ainsi que sur l’avenir de leurs usines.

Lors d’un dîner organisé par la Chambre de Commerce et d’industrie du Centre-Abitibi, ils ont entre autres parlé du marché des États-Unis qui est une source d’inquiétude dans le domaine actuellement face aux droits compensatoires imposés aux différents joueurs de l’industrie. Avec la récente élection du gouvernement Trump et la fin de l’entente sur le bois entre le Canada et les États Unis en 2015, les producteurs canadiens demandent d’avoir accès au libre échange entre les 2 pays pour éviter les conséquences négatives sur les régions comme l’Abitibi-Témiscamingue. En plus des taxes compensatoires déjà en place, les producteurs pourraient se voir imposer d’autres mesures suite à des analyses qui sont actuellement en cours.

«On est pas à une surprise près avec les américains. Quelles seront leurs conclusions , on ne le sait pas, mais si jamais ils arrivaient à une conclusion qu’il y a encore une taxe anti-dumping qui s’ajoute, bien ça viendrait s’additionner à ce qui est déjà payé.» mentionne Karl Blackburn, directeur principal, affaires publiques et relations gouvernementales chez PFR

Les représentant de PFR ont aussi salué la mise en place rapide d’un programme  par le Gouvernement du Québec mentionnant au passage le possible apport du Fédéral sous peu.

Il a également été question de la plus récente acquisition de l’ancienne usine de Tembec par Résolu dans le secteur de Senneterre. Celle-ci est devenu la deuxième usine, propriété de l’entreprise, réalisant du sciage, rabotage et séchage dans le même secteur. Face aux faible garanties d’approvisionnement pour les 2 établissement, les dirigeants sont en mode solutions.

«On est vraiment en train d’évaluer toutes toutes les options pour nous permettre d’assurer une stabilité et une pérennité économique à ces installations» mentionne Karl Blackburn, directeur principal, affaires publiques et relations gouvernementales chez PFR

Malgré un marché en décroissance, Produits Forestiers Résolu compte bien procéder à l’embauche de plusieurs employés dans un avenir relativement rapproché. Ceux-ci viendront entre autres combler des postes ouverts en raison de départs à la retraite.

 

1 commentaire sur Industrie du bois : Produits Forestiers Résolu fait le point devant les gens d’affaires d’Amos

Les commentaires sont fermés.