La CNESST présente son rapport sur le décès de Pierre Audet à la mine Westwood

Crédit photo : Sûreté du Québec
Suivez-moi

Francois Munger

Journaliste chez MédiAT
Suivez-moi

Les derniers articles par Francois Munger (tout voir)

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a dévoilé ce matin son rapport sur l’accident qui a coûté la vie au mineur Pierre Audet le 23 février dernier à la mine Westwood.

Selon les conclusions de l’enquête, le frein de stationnement n’avait pas été actionné sur le véhicule, le levier d’accélérateur de la télécommande était actionné en position d’avance et le dispositif d’interverrouillage de la porte de la chargeuse-navette était non fonctionnel.

«Lors du quart de travail de nuit du 22 au 23 février 2017, M. Audet avait été assigné au poste de travail d’opérateur de chargeuse-navette. Pour retirer le minerai du chantier d’abattage, le travailleur opérait la chargeuse-navette munie d’une caméra en mode télécommandé, à partir d’une plateforme de sécurité.

À la fin du quart de travail, le travailleur a placé les sacs d’échantillons de minerais dans la cabine de la chargeuse-navette et a mis la télécommande sur le siège, avec sa boîte à lunch. La chargeuse-navette s’est alors mise à avancer de manière intempestive et le travailleur s’est retrouvé coincé entre celle-ci et la plateforme de sécurité utilisée pour l’opération télécommandée.

Constatant que M. Audet manquait à l’appel, le contremaître a déclenché les mesures de recherche pour retrouver le travailleur. Les secouristes ont découvert M. Audet inconscient, face contre terre, à proximité de la chargeuse-navette. Des manœuvres de réanimation ont été pratiquées et le travailleur a été transporté au Centre hospitalier de Rouyn-Noranda, où son décès a été constaté.» relate la CNESST

La Commission a exigé des correctifs suite à l’accident, elle a entre autres demandé à l’employeur remette en fonction le dispositif d’interverrouillage de la porte de toutes ses chargeuses-navettes. Un constat d’infraction a également été remis à IAMGOLD Corporation. Le montant de l’amende peut varier de 16 645 $ à 66 183 $ pour une première infraction, et peut atteindre 330 918 $ en cas de récidive.