Blade Runner 2049

Les derniers articles par Steve Lévesque (tout voir)

K est un agent androïde de la LAPD qui traque les anciens modèles, qui sont désormais considéré comme « défectueux » (les Réplicants, Nexus 8) après la rébellion de 2022, 2036 et 2048 (je vais mettre le lien des courts métrages plus bas, vous pouvez les regarder avant ou après votre visionnement). Sa quête le mènera à travers souvenirs et embûches jusqu’à Deckard pour découvrir ce qui s’est réellement passé durant toutes ces années.

On ne peut pas dire que Denis Villeneuve n’a pas le vent dans les voiles. Tout semble lui sourire et les projets abondent de tous les côtés : Arrival, Blade Runner 2049 et bientôt Dune, pour ne nommer que ceux-ci.

Est-ce qu’il a réussi à égaler ou à surpasser l’original de Ridley Scott? Sans hésiter je vous dis oui! Je me suis remémorer l’original tout juste avant d’aller à la projection de cette nouvelle mouture et je peux vous garantir que le même ton a été utilisé pour ce dernier. L’ambiance de la ville est la même, le visuel sombre et lugubre à quelques endroits est similaire, et tout au niveau visuel est hallucinant. Les clins d’œil au premier film et à notre ère sont très intéressants, je pense entre autres à Atari, qui ont permis de mettre leur logo dans le film et à Coca-Cola qui passe à travers le temps, sans oublier la PAN-AM.

Je remarque rarement le jeu d’acteur, mais ici, Ryan Gosling (K) et Sylvia Hoeks (Luv) sont irréprochables. Je ne mets pas en doute non plus le travail d’Harrison Ford, de Jared Leto ou de Robin Wright, mais simplement que nous les voyons un peu moins durant le film.

La trame sonore est parfaite, avec Hans Zimmer aux commandes, on ne pouvait s’attendre à autre chose. J’ai pu écouter le film en 3D, mais malheureusement je n’ai pas été impressionné par celui-ci, il est présent, bon, pas dérangeant, mais sans plus. La bande-annonce de Thor Ragnarok en 3D m’a beaucoup plus impressionné, mais je ne suis pas le public cible de cette technologie, alors mon avis est peut-être un peu biaisé.

Si vous n’avez pas vu le film original, je vous conseille de le visionner avant d’aller voir Blade Runner 2049, il y a plusieurs références et personnages que vous comprendrez mieux si vous l’avez vu, mais ce n’est pas une nécessité. Les courts métrages aussi se doivent d’être vus.

Blade Runner 2049 est l’exemple parfait d’un film que l’on se doit de voir sur grand écran, très grand écran. Profitez donc du 7.1 et de la projection numérique du Cinéma Amos pour vous gâter.

Fiche technique

  • Titre original : Blade Runner 2049
  • Réalisation : Denis Villeneuve
  • Scénario : Hampton Fancher et Michael Green, sur une idée d’Hampton Fancher et Ridley Scott, d’après les personnages créés par Philip K. Dick
  • Décors : Dennis Gassner
  • Costumes : Renée April
  • Photographie : Roger Deakins
  • Musique : Hans Zimmer et Benjamin Wallfisch
  • Production : Andrew Kosove, Broderick Johnson, Ridley Scott, Bud Yorkin et Cynthia Sikes Yorkin
  • Sociétés de production : Alcon Entertainment, Columbia Pictures, Scott Free Productions, 16:14 Entertainment, Thunderbird Films et Torridon Films
  • Sociétés de distribution : Warner Bros. (États-Unis), Sony Pictures Releasing France (France)
  • Budget : 185 millions de dollars
  • Pays d’origine : États-Unis
  • Langue originale : anglais
  • Genre : science-fiction
  • Durée : 163 minutes
  • Dates de sortie :(VQ : Laurence Dauphinais)
    • Belgique, France, Suisse : 
    • Royaume-Uni : 5 octobre 2017
    • États-Unis, Québec : 

Distribution

  • Ryan Gosling (VF : Alexis Victor ; VQ : Frédéric Paquet) : officier K du LAPD/Joe
  • Harrison Ford (VF : Richard Darbois ; VQ : Mario Desmarais) : Rick Deckard
  • Ana de Armas (VF : Juliette Allain ; VQ : Kim Jalabert) : Joi
  • Robin Wright (VF : Juliette Degenne ; VQ : Anne Dorval) : lieutenant Joshi
  • Jared Leto (VQ : Benoit Éthier) : Neander Wallace, un fabricant de réplicants
  • Sylvia Hoeks (VF : Audrey Sourdive ; VQ : Laurence Dauphinais) : Luv
  • Mackenzie Davis (VQ : Mylène Mackay) : Mariette
  • David Bautista (VF : Jean-Alain Velardo ; VQ : Sylvain Hétu) : Sapper Morton
  • Carla Juri (VQ : Rachel Graton) : Dr Ana Stelline
  • Lennie James (VF : Paul Borne ; VQ : Patrick Chouinard) : M. Cotton
  • Hiam Abbass (VQ : Hélène Mondoux) : Freysa
  • Barkhad Abdi : Doc Badger
  • Tómas Lemarquis : l’employé de Luv
  • Edward James Olmos (VF : José Luccioni ; VQ : Benoit Rousseau) : Gaff
  • Wood Harris : Nandez
  • David Dastmalchian (VF : Sébastien Desjours) : Coco
  • Sean Young : Rachael (Archives / motion capture / CGI)

1 commentaire sur Blade Runner 2049

  1. Merci pour l’évaluation.
    Je note toutefois que M. Lévesque a écouté le film.
    Est-ce à dire qu’il ne l’aurait pas regardé 😉 ?

Laisser un commentaire