Des commentaires dégradants à l’endroit de l’une de nos collaboratrices, ça ne passe pas!

BLOGUE

Suivez-moi

Francois Munger

Journaliste chez MédiAT
Suivez-moi

Après avoir été informé des propos déplacés, dégradants et transphobes qui ont été tenus dans une publication faite dans le groupe Facebook la jungle hardcore à l’endroit d’une collaboratrice et amie, je ne peux faire autre chose que réagir. Je ne peux pas concevoir, en 2018, que l’on doit encore faire face à des commentaires comme ceux-ci.  Jamais, au grand jamais je ne laisserai passer une situation comme celle-là. La chose mérite d’être dénoncée.

Khate Lessard est une véritable modèle de persévérance. Elle s’affirme pleinement et se fait un devoir de faire de la sensibilisation auprès des jeunes pour qu’eux aussi puisse s’affirmer comme ils sont.

C’est pas parce qu’une personne est transgenre, homosexuelle, bisexuelle, pansexuelle ou encore toute autre identité à laquelle il est possible de s’identifier qu’elle n’est pas un humain, au même titre que n’importe-qui. Je trouve réellement déplorable de voir, qu’encore aujourd’hui, il existe encore des gens fermés d’esprit, qui se cachent derrière un clavier pour écrire des horreurs sur les réseaux sociaux.

La situation survient alors que le gouvernement du Québec a annoncé, pas plus tard que ce matin son apport à la Coalition d’aide à la diversité sexuelle de l’Abitibi-Témiscamingue pour la soutenir dans sa lutte contre l’homophobie et la transphobie pour une somme de 65 000 $. Ma crainte, c’est qu’il y aura malheureusement toujours, malgré le financement aux organismes, des gens, pour qui l’ouverture ne sera jamais une valeur portée dans leur cœur.

Alors à toi, derrière ton écran, si l’envie te prenait d’écrire un commentaire de merde, tourne ton clavier 3 fois, ferme ton ordinateur, pis va prendre l’air, t’en as besoin !

Vous pouvez consulter la chaîne YouTube de Khate juste ici