Grève en Abitibi-Témiscamingue

26 octobre 2015

Des centaines de professionnels de la santé et de l’éducation ont tenu des lignes de piquetage aujourd’hui aux quatres coins de la région. En plus de manifester devant plusieurs établissements, ils se sont rendus devant les bureaux des députés Luc Blanchette, Guy Bourgeois et François Gendron. Les syndiqués ont voulu dénoncer les multiples coupures infligées au réseau de la santé et de l’éducation. Ils tentent de réclamer plus de ressources afin de Lire plus

«Un rapport troublant, choquant et inadmissible» -Jacques Boissonneault, PDG CISSS Abitibi-Témiscamingue

26 octobre 2015

Le président-directeur général du Centre Intégré de Santé et des Service sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue, Jacques Boissonneault, a reçu favorablement, malgré tout, le rapport de l’enquête administrative indépendante effectuée au Centre d’hébergement de soins longues durées Harricana à Amos. Ce rapport révèle une problématique importante au niveau des comportements de certains employés. En point de presse le lundi 26 octobre, M. Boissonneault a expliqué que nous étions en face d’un «phénnomène Lire plus

La grogne règne au sein des policiers de l’Abitibi-Témiscamingue

25 octobre 2015

Suite à la suspension de 8 policiers de Val-d’Or après la diffusion de l’émission enquête, un agent d’un autre poste de la Sûreté du Québec a accepté de se confier à MédiAT sous le couvert de l’anonymat. Il décrit le climat de tension qui règne actuellement dans la plupart des postes de la région. « La crise ne secoue pas seulement le détachement de Val-d’Or, mais bien tous les policiers du Québec» Lire plus

Graves allégations envers des policiers: les réactions

23 octobre 2015

Les réactions fusent de toutes part depuis la diffusion de l’émission Enquête hier, levant le voile sur des allégations de sévices sexuels, abus de pouvoir et intimidation provenant de policiers de la Sûreté du Québec. Voici notre reportage

Nouveau point de vente pour Max+ Transport collectif

21 octobre 2015

Max+ Transport collectif s’associe à la COOP IGA Extra d’Amos  pour offrir un nouveau un point de vente des coupons de transport. Les membres auront maintenant l’option de se procurer leur coupons à la caisse de courtoisie sur présentation de leur carte.Max+ Transport collectif compte maintenant 4 points de vente, soit l’Hôtel des Eskers, le Complexe hôtelier Amosphère et l’Hôtel de Ville d’Amos. « La COOP IGA Extra est fière d’être partenaire de Max+ Lire plus

Les agriculteurs dans la rue

29 septembre 2015

Près de 200 agriculteurs sont descendus  dans la rue mardi après-midi à Rouyn-Noranda pour se faire entendre. Ils veulent lancer le message clair au gouvernement fédéral qu’il n’accepteront pas d’éventuelles modifications dans le dossier de la gestion de l’offre. En Abitibi-Témiscamingue, 25% des entreprises agricoles seraient sous le programme de gestion de l’offre, ce qui représente plus de 650 emplois directs et indirects.  

Complexe sportif d’Amos : beaucoup plus cher que prévu

28 septembre 2015

La déception était présente à l’ouverture des soumissions pour la réfection du Complexe sportif d’Amos qui avait lieu lundi matin à la salle du conseil. Les différentes propositions se chiffrent à 19 ou 20 millions de dollars. Lorsque la Ville d’Amos a mandaté des professionnels pour initier le projet, il était question d’un projet de 12 millions. Une décision devra être prise dans les prochains jours à savoir si le projet Lire plus

Un nouveau camion pour les pompiers de Rouyn-Noranda

21 septembre 2015

Le Service de sécurité incendie de la Ville de Rouyn-Noranda s’est doté d’une nouvelle autopompe-citerne. Le nouveau  camion d’une capacité de 1 500 gallons d’eau remplace un modèle 1991 arrivé à la fin de sa vie utile. Le Service de sécurité incendie de Rouyn-Noranda compte plus d’une centaine de pompiers dont une dizaine de permanents pour répondre à une moyenne de 550 appels par année sur le territoire de 6500 kilomètres Lire plus

Manifestation à Amos

17 septembre 2015

Les employés membres du conseil provincial des affaires sociales (CPAS) se sont fait entendre ce midi devant le Centre Normand. Les syndiqués affiliés au Syndicat Canadien de la Fonction publique (SCFP) voulaient dénoncer la lenteur dans les négociations avec le gouvernement. Ce qu’on veux, c’est une vraie négociation avec en bout de ligne un contrat signé  Paul-André Clermont, Vice-Président du conseil provincial des affaires sociales Le groupe était à Rouyn-Noranda hier et Lire plus

1 20 21 22 23 24 26