Jour 350 – 36 Questions To Fall In Love

365 jours de peine d'amour

36 questions qui permettent à deux étrangers de tomber amoureux; c’est le pari que s’est donnée une étude du psychologue Arthur Aron popularisée par le New York Times en janvier 2015 qui a depuis fait le tour de la planète. Dans le but avoué d’accélérer l’intimité, elle permet aux sujets d’être immédiatement vulnérables l’un avec l’autre, se concluant par 4 minutes où ils doivent soutenir le regard du partenaire, sans parler. Lors de la soirée qui a suivie ton arrivée chez moi, en août 2017, nous nous étions prêtés au jeu, élément déclencheur de notre premier baiser et de la suite. Sans toi, je m’engage à répondre de nouveau, sous la symbolique d’être encore plus en amour avec moi à la toute fin.

1) Si tu pouvais inviter n’importe qui dans le monde à dîner, qui choisirais-tu?

Bo Burnham

2) Aimerais-tu être célèbre? Comment?

De moins en moins.
L’envie d’écrire des œuvres marquantes ou de jouer dans des films cultes est là, mais pas à n’importe quel prix.

3) Avant d’appeler quelqu’un ou quelque part, est-ce que tu répètes ce que tu diras? Pourquoi?
Comme la simple perspective d’avoir à utiliser le téléphone génère de l’anxiété, j’essaie de visualiser la conversation. Au fil du temps, j’ai même remarqué que j’avais recourt à cette technique avant de poser une question ou d’intervenir en classe.

4) Que constituerais une journée parfaite pour toi?

Plus je vieillis, plus je trouve contre-productif de répondre à des questions qui impliquent d’être ailleurs que ce que la vie m’offre dans le présent.

5) Quelle est la dernière fois où tu as chanté pour toi-même? Pour quelqu’un d’autre?

Aujourd’hui, à de multiples reprises, et les autres ont l’occasion de m’entendre au karaoké.
Chanter est un plaisir que je me permets sans gêne de plus en plus.

6) Si tu pouvais vivre jusqu’à 90 ans et garder le corps ou la tête de quelqu’un de 30 ans pour les 60 dernières années de ta vie, lequel choisirais-tu?

Je m’accepte un peu plus chaque jour grâce à l’évolution que connaissent mes mentalités, donc je voudrais que mon cerveau mature jusqu’à 90 ans, sans compter qu’avec un corps de 30, je pourrais mettre en pratique physique toute cette sagesse.

7) As-tu une intuition secrète sur comment tu vas mourir?

J’ai toujours cru que j’allais connaître une mort tragique.

8) Nomme trois qualités que ton partenaire et toi avez en commun?

Nous étions généreux, loyaux et sensibles.

9) Pour quelle partie de ta vie ressens-tu le plus de gratitude?

D’avoir eu la chance de rencontrer chacun des humains avec lesquelles je forme encore une moitié d’amitié.

10) Si tu pouvais changer une chose sur comment tu as élevé, ce serait quoi?

D’être moins couvé pour avoir plus d’outils pour faire face à la vie d’adulte.

11) En quatre phrases, raconte ta vie.

Je suis venu. J’ai vu. Et j’espère vaincre. Le reste ne m’appartient pas.

12) Si tu pouvais te réveiller demain matin avec une qualité ou une habileté supplémentaire, laquelle ce serait?

La capacité de me vendre, peu importe la situation.

13) Si une boule de cristal pouvait te dire la vérité sur ta vie future, que voudrais-tu savoir?

Si c’est vrai que tout va s’arranger.

14) Rêves-tu de quelque chose depuis longtemps? Pourquoi n’as-tu pas fait de ce rêve une réalité?

C’est exactement ce genre de question qui rend malheureux.

15) Quelle est ta plus grande réussite?

Quand j’aurai écrit un texte par jour sur le même sujet pendant un an.

16) Ce qui a le plus de valeur pour toi en amitié?

La présence, physique ou virtuelle.

17) Ton souvenir le plus cher?

Mon père.

18) Ton pire souvenir?

La mort de mon père.

19) Si tu savais que dans un an, tu allais mourir subitement, changerais-tu quelque chose à ta façon de vivre?

J’arrêterais de m’inquiéter pour la suite.

20) Que signifie l’amitié pour toi?

La raison principale de continuer.

21) Quels rôles jouent l’amour et l’affection dans ta vie?

Des jumelles identiques qui se permettent d’entrer chez moi sans que je ne puisse dire quoi que ce soit.

22) 5 caractéristiques positives sur toi.

Ma propension à être capable de tout faire par amour, ma volonté de vivre au maximum, ma capacité à rendre grandioses les moments simples, mon émerveillement intermittent et mon intensité.

23) Est-ce que tu penses que ton enfance a été plus heureuse que la plupart?

Oui et c’est pourquoi j’accepte mal que cette période soit terminée.

24) Comment te sens-tu par rapport à ta relation avec ta mère?

C’est la preuve ultime que la mort, quand elle survient, a le pouvoir d’influencer ce qui continue de vivre.

25) Écris trois phrases qui débutent par « Je » et qui décrivent ce que tu ressens présentement.

Je veux aller mieux.

Je vais aller mieux

Je ne vais pas bien.

26) Complète la phrase suivante : « Je souhaiterais avoir quelqu’un avec qui partager… »

[…] l’impossibilité d’être parfait.

27) Dans le but de développer une amitié proche avec une future partenaire, que devrait-il savoir à ton sujet?

Que même si les apparences peuvent être trompeuses, je serai toujours là.

28) Ce que tu ne veux pas avouer que tu aimes chez toi.

L’intelligence émotionnelle que je cultive et qui ne cesse de s’améliorer.

29) Partage un moment gênant.

J’ai honte d’échouer et j’ai parfois l’impression que ma vie est un échec.
Ce projet détruit cette pensée.

30) La dernière fois où tu as pleuré devant quelqu’un?

En plein bar, il y a environ deux semaines, quand j’ai raconté à une amie l’histoire de Mario.

31) Ce qui te manque le plus de ta partenaire?

Son rire.

32) Qu’est-ce qui est trop sérieux pour que l’on puisse en rire?

Rien.
Surtout si c’était pour la faire rire elle.

33) Si tu mourrais ce soir sans pouvoir communiquer avec quiconque, que regretterais-tu de ne pas avoir dit à quelqu’un?

À tout ceux qui m’entourent que j’ai vraiment essayé de faire de mon mieux.

34) Ta maison est en feu. Une fois que tes proches et les animaux de compagnie sont sauvés, tu as le pouvoir de récupérer un seul item. Lequel?

N’importe quel cahier qui contient la calligraphie manuscrite de mon père.

35) De tous les gens dans ta famille, quel décès te perturberait le plus?

Ce n’est pas une surprise de mentionner à une autre reprise que la réponse est déjà survenue.

36) Élabore une problématique dans ta vie présentement et imagine comment ton partenaire réagirait.

Le jeu, comme les relations, a ses limites.

Et puis, envie de m’aimer?