Facebook se prépare à mettre la hache dans les médias locaux et les pages d’entreprises.

Blogue

source : Facebook
Suivez-moi

Francois Munger

Journaliste chez MédiAT
Suivez-moi

Le géant Facebook a annoncé hier en fin de journée qu’il allait apporter des changements majeurs à son fil d’actualité, une nouvelle qui a eu l’effet d’une bombe chez les producteurs de contenu web du monde entier. En résumé, le contenu provenant de vos amis et vos proches sera grandement priorisé, alors que les pages connaîtront assurément une diminution.

«Aujourd’hui, nous utilisons des signaux comme le nombre de personnes qui réagissent, commentent ou partagent des messages pour déterminer leur niveau de diffusion dans le fil d’actualité. Avec cette mise à jour, nous prioriserons également les messages qui suscitent des conversations et des interactions significatives entre les personnes. Pour ce faire, nous prédirons avec quels messages vous souhaitez interagir avec vos amis et allons afficher ces publications plus haut dans le flux. Ce sont des messages qui inspirent la discussion dans les commentaires et les messages auxquels vous pourriez vouloir partager et réagir – si c’est un message d’un ami qui demande des conseils, un ami demandant des recommandations pour un voyage, ou un article de presse ou vidéo incitant beaucoup de discussion. Nous prioriserons également les messages provenant d’amis et de membres de la famille sur le contenu public, conformément à nos valeurs de fil d’actualité .» mentionne Adam Mosseriresponsable du fil d’actualité chez Facebook

Ce qu’une nouvelle comme celle-là signifie, c’est une diminution de l’audience des pages, du nombres de vues sur les vidéos provenant de différentes entreprises et selon-moi, une occasion pour les trappes à cliques de continuer à disperser du contenu de faible valeur alors que les internautes interagissent avec celui-ci.

Je ne vous cacherai pas que je suis préoccupé par les changements annoncés par le réseau social. Préoccupé de voir l’information locale perdre en partie sa place, préoccupé de voir les petites entreprises qui n’ont pas les moyens de faire de la pub se voir retirer leur tribune et préoccupé par la façon dont Facebook décidera arbitrairement de qui a droit d’être vu et qui ne l’a pas. Je ne suis clairement pas le seul inquiet par la mesure annoncée, dans un groupe destiné aux créateurs de contenu sur la plateforme, des dizaines de messages provenant des 4 coins de la planète ont été expédiés directement à Adam Mosseri au bas de sa publication. Le statut de Mark Zuckerberg a également été pris d’assaut par les internautes, plusieurs d’entre-eux exprimant une volonté contraire à celle annoncée par Facebook.

Ce n’est pas la première fois que Facebook s’attaque directement aux pages, plusieurs ont su s’adapter au cours des dernières années. Une fois de plus, disant considérer ce que les gens désirent vraiment, le média social considère aussi grandement son portefeuille. Une telle mesure peut certainement laisser présager qu’il coûtera plus cher pour publiciser du contenu et rejoindre l’audience visée. Une chose qui risque de faire mal aux plus petits laissant le champ libre aux grandes corporations.

Quel impact cela aura sur un média indépendant comme le nôtre dont le trafic provient majoritairement de Facebook? Seul l’avenir nous le dira… Je ne peux que vous inviter à continuer à interagir en grand nombre avec notre contenu et à continuer de visiter régulièrement notre site.

Commentaires

Be the first to comment

Laisser un commentaire