La technologie LTE au service des mines

À l'épreuve de l'eau et la poussière, les appareils choisis par la minière sont robustes et résistants selon les responsables. Photo: MédiAT
Suivez-moi

Francois Munger

Journaliste chez MédiAT
Suivez-moi

Les derniers articles par Francois Munger (tout voir)

Le virage technologique est bel et bien amorcé dans l’industrie minière et les responsables du complexe LaRonde d’Agnico Eagle en font actuellement partie intégrante. Ils ont présenté ce matin leur plus récente innovation, l’installation d’un réseau Long Term Evolution aussi appelé LTE dans les galeries souterraines du développement LaRonde Zone 5 (LZ5).  Celui-ci permettra dans un premier temps d’améliorer les communications avec les différents employés dans les profondeurs terrestres. La technologie offrira également à la minière l’option de contrôler certains équipements à distance tout en recueillant des données transmises en temps réel à la surface.

Le projet a été implanté depuis quelques mois à LZ5 et mis en fonction depuis Janvier après plus de deux ans de démarches. Situé à l’écart de la mine principale, l’accessibilité de LZ5 a permis de réaliser plus facilement les vérifications. L’objectif pour 2018 chez Agnico Eagle est de déployer le réseau dans la mine LaRonde dans une quarantaine de kilomètres de galeries.

Au même titre que votre appareil cellulaire intelligent, les appareils achetés par l’entreprise permettent entre autres les appels, les conférences vidéo via Skype et la messagerie vocale en temps réel avec fonction pesez pour parler. Contrairement aux systèmes de radios qui couvraient en moyenne 60% des zones de la mine, la LTE permettra de couvrir 100% des zones.

Les possibilités d’usage d’un tel système sont très nombreuses. Que ce soit pour suivre la pression des pneus d’un véhicule ou encore pour contacter l’infirmière à la surface en vidéo lors de l’évacuation d’un travailleur blessé, la technologie viendra apporter des améliorations pour l’efficacité et la sécurité dans les opérations. Il sera ainsi plus facile de joindre les mineurs et les localiser en cas d’urgence, alors que les anciennes méthodes pouvaient prendre plus d’une heure. La communication vidéo offre également la possibilité de prendre plus rapidement des décisions en ayant accès de la surface en direct à un chantier.

Pour réaliser l’innovation, Agnico Eagle s’est doté de ses propres équipements pour créer un réseau privé. L’entreprise possède donc ses propres cellulaires, cartes sim et serveurs locaux. Lors de la démonstration de ce matin, nous avons testé la connexion en diffusant en direct de 120m sous la surface. Il a été possible de constater la stabilité et rapidité de la connexion possible.