Assemblées publiques de Sayona Québec, la minière doit faire preuve de transparence et permettre la diffusion

COMMUNIQUÉ : POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Suivez-moi

Francois Munger

Journaliste chez MédiAT
Suivez-moi

Amos le 13 juin 2018  — Après l’annonce de l’ajout d’une assemblée publique à Amos, en lien avec le projet Authier de Sayona Québec, MédiAT a présenté à l’attachée de presse de la minière une demande officielle afin de permettre la transmission en direct de la rencontre qui sera tenue à Amos le 27 juin prochain.

Demande qui a rapidement été refusée, mentionnant au passage qu’il sera possible de prendre des photos et des images seulement au début de la séance  pour « laisser la place aux citoyens ».

Devant un tel refus, MédiAT demande à la minière de revenir sur la décision et de faire preuve de transparence avec la population.

 «La situation est inacceptable, nous désirons offrir à la population la chance de suivre de près le processus, mais la minière semble vouloir contrôler à tout prix le message. Il est d’autant plus surprenant d’interdire la diffusion intégrale quand le directeur du développement durable de l’entreprise, Marc Parson, affirmait à l’Écho/Le Citoyen hier avoir été en mesure de répondre rapidement aux demandes de la Ville d’Amos grâce à une webdiffusion » mentionne François Munger, journaliste et propriétaire de MédiAT.

L’assemblée de Pikogan étant réservée aux membres de la communauté, il ne reste que celles de La Motte et Amos pour donner accès aux citoyens de la région. Les salles ayant une capacité limitée et la population ne pouvant pas entièrement se déplacer pour entendre et s’exprimer, nous demandons donc à la minière de permettre la diffusion en direct d’au moins une des rencontres.

— 30 —

MédiAT est un média indépendant opérant en Abitibi-Témiscamingue depuis 2015. L’entreprise se spécialise dans l’actualité, la production de contenu original, la production vidéo et offre différents services à la population comme une plateforme de petites annonces, une section nécrologie et des événements familiaux.

Commentaires