Christine Moore blanchie des allégations d’inconduite sexuelle

Le chef du NPD, Jagmeet Singh a annoncé aujourd’hui que la députée d’Abitibi-Témiscamingue Christine Moore pourra reprendre sa place au sein des activités du caucus du parti puisqu’elle est blanchie des allégations d’inconduites sexuelle qui pesaient contre elle.

L’enquête indépendante commandée par le chef du NPD aurait conclu que Mme Moore n’aurait pas fait d’inconduite, de harcèlement ou d’abus de sa position d’autorité envers l’ancien militaire Glen Kirkland.

On rappelle qu’en mai dernier, Glen Kirkland avait raconté avoir été invité dans le bureau de la députée en 2013 suite à un poignant témoignage. Il affirmait s’être alors fait offrir un gin avec insistance, alors qu’il était sous médication. Toujours selon ce qu’il a exprimé, l’élue dans la circonscription d’Abitibi-Témiscamingue l’aurait finalement suivi en soirée à sa chambre d’hôtel où elle aurait passé la nuit.

Kirkland affirmait également avoir reçu des messages explicites de la part de la députée et que cette dernière se serait rendu le voir à l’improviste.

Le chef du parti avait, suite à ces allégations, suspendu la députée et commandé une enquête indépendante.

Devant ses allégations, le chef du NPD, Jagmeet Singh avait suspendu la députée Moore de ses activités parlementaires et avait déclenché une enquête indépendante sur ses allégations.