Mégalodon

Les derniers articles par Steve Lévesque (tout voir)

À la suite d’un sauvetage qui a mal tourné et passer pour un fou alors qu’il croit avoir été attaqué par quelque chose d’énorme, Jonas Taylor s’est retiré  de la plongée en eau profonde jusqu’à ce qu’un ancien collègue vienne lui demander de l’aide car il croit qu’il a été attaqué par la même chose.

Malgré les trois à quatre films de requins qui voient le jour chaque année, peu d’entre eux sont présentés au grand écran et encore moins ceux qui sont « plus sérieux ». Mégalodon arrive avec un certain vent de fraicheur en nous présentant un angle différent de ce qu’on est habitué de voir dans le genre.

J’avoue que j’avais une certaine réticence quant au scénario de celui-ci, les derniers « gros » films de requins qu’il nous a été présentés était plutôt sur un ton humoristique, cependant j’ai eu un bon divertissement, l’histoire se tient assez bien, il y a quelque petites questions dont je n’ai pas trouvé de réponse, et quelques détails qui je crois ne font pas de sens, mais globalement ce fut ce à quoi je m’attendais.

Les effets spéciaux sont bien fait, la station sous-marine est réaliste, on sent la différence de taille des requins et de comment il peut être dangereux. Cependant, je trouve que l’on aurait pu les voir un peu plus et qu’ils auraient pu faire plus de « carnage », je les ai trouvés plutôt tranquille. Je n’ai pas vu le film en 3D je ne peux donc pas me prononcer sur ce point, par contre je pense que certaines scènes auraient valu le coup, si l’effet en bien rendu évidemment.

Mégalodon fut un bon divertissement et nous rappelle que nous ne connaissons pas encore tout sur notre terre et que nous pourrions en faire un peu plus ici avant d’aller trouver de l’eau ailleurs.

Fiche technique

  • Titre original : The Meg
  • Titre français : En eaux troubles
  • Titre québécois : Mégalodon
  • Réalisation : Jon Turteltaub
  • Scénario : Dean Georgaris, Jon Hoeber et Erich Hoeber, d’après le roman Meg: A Novel of Deep Terror de Steve Alten
  • Direction artistique : Grant Major
  • Décors : Robert Bavin, Jill Cormack, George Hamilton, Andy McLaren, Kim Sinclair, Sam Storey, Calvin Tsoi et Ken Turner
  • Costumes : Amanda Neale
  • Photographie : Tom Stern
  • Montage : Steven Kemper
  • Musique : Harry Gregson-Williams
  • Production : Belle Avery, Lorenzo di Bonaventura et Colin Wilson
Producteurs délégués : Randy Greenberg, Ben Erwei Ji, Wayne Wei Jiang, Gerald R. Molen et Barrie M. Osborne
Producteur associé : Kenneth Atchity, Jie Chen, Chunzi Wang et Chi-Li Wong
  • Sociétés de production : Apelles Entertainment, Di Bonaventura Pictures, Flagship Entertainment Group, Gravity Pictureset Maeday Productions
  • Société de distribution : Warner Bros. (États-Unis, France)
  • Budget : 150 millions de dollars
  • Pays d’origine : États-Unis
  • Langue originale : anglais
  • Format : couleur
  • Genres : action, horreur, science-fiction, thriller
  • Durée : 113 minutes
  • Dates de sortie :
    • Chine, États-Unis, Québec : 
    • Belgique : 
    • France, Suisse romande : 

Distribution

  • Jason Statham (VF : Boris Rehlinger ; VQ : Sylvain Hétu) : Jonas Taylor, plongeur spécialiste et ancien capitaine de la Marine
  • Li Bingbing : Suyin Zhang, biologiste marine et scientifique
  • Winston Chao (VF : Yann Guillemot) Dr Minway Zhang, scientifique
  • Jessica McNamee : Celeste
  • Ruby Rose : Jaxx Herd, ingénieure et pirate informatique
  • Rainn Wilson : Jack Morris, propriétaire
  • Cliff Curtis : James “Mac” Mackreides, chef des opérations
  • Robert Taylor : Dr Heller, médecin-chef
  • Page Kennedy (VF : Namakan Koné) : D. J.
  • Ólafur Darri Ólafsson : The Wall
  • Masi Oka : Toshi
  • Rob Kipa-Williams : D’Angelo
  • Shuya Sophia Cai : Meiying
  • Tawanda Manyimo : Marks