365 jours de peine d'amour

Jour 102 – Compton

Ma répartie est ma carte de visite quand vient le temps de démontrer l’ampleur de ce que je représente. Les phrases sont mitraillées pour prouver d’où je viens, verve clairement adressée, le code postal en bavures reprochées à ce qui ose me commander. Alors est projeté ce qui a été demandé, colis rempli d’explosifs de ce que je dis, dans toute la toxicité de vouloir l’autre en lambeaux par mes Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 101 – Apprendre la trahison

Ce n’est écrit nulle part dans la Bible, mais même les plus grands Saints en viennent à mourir. Devant l’aveuglement de notre dévouement à s’assurer qu’ils nous voient et surtout qu’ils nous reconnaissent dans l’ampleur de notre abnégation, on oublie qu’ils sont faillibles parce qu’il n’y a rien de plus divin que l’humain qui manipule bien. Les yeux fermés, c’est nous qui sommes cloués à la croix de notre allégeance, Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 100 – Frankie Belmont versus Cora Tannetti (Huggin & Kissin)

Entre toi et moi, le temps n’a pas les mêmes paramètres. Comme notre relation relève de la dépendance affective, il est permis de se faire languir pour mieux se présenter, dans notre nudité la plus complète, toujours de plus en plus conscients de la forme que prendra la relation. Encore une fois, elle peut être courte comme longue, il ne suffit de pas beaucoup pour que l’extase s’empare de nous. Lire plus

AFFAIRES

Les années 80 s’invitent au Gala Les Élites pour ses 30 ans

La Chambre de commerce et d’industrie du Centre-Abitibi a procédé ce midi au lancement de la campagne de son 30e Gala Les Élites qui se tiendra cette année sous l’ambiance festive des années 80. L’événement se tiendra le 6 avril prochain à la Polyvalente la Forêt sous la présidence d’honneur de madame Annie Quenneville, présidente de la Commission scolaire Harriacana et de son conjoint Marc-André Lavergne, Vice-Président des opérations chez Lire plus

FAITS DIVERS

Un autobus scolaire impliqué dans un accident

Une collision impliquant une voiture et un autobus scolaire est survenue sur le boulevard Rideau (rte 117) dans le secteur Arntfield à Rouyn-Noranda vers 8h35 ce matin La conductrice de la voiture a subi des blessures importantes selon la Sûreté du Québec, on ne craindrait pas pour sa vie, elle a été conduite au centre hospitalier. Trois enfants se trouvaient à l’intérieur de l’autobus scolaire au moment de l’impact, ils n’ont Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 99 – Mea coupable

La modestie s’acquière souvent avec l’âge puisque l’arrogance est un mécanisme de défense efficace pour contrer les effets pervers du manque d’estime de soi. Avec la sagesse vient l’humilité parce qu’il est rapidement facile de comprendre que transparaît par tous les pores de la prétention un amour propre heurté. En continuelle construction, il se renforce pour effacer les barrières que la peur d’être jugée instaure dans les relations avec les Lire plus

FAITS DIVERS

Intervention des pompiers à la Coop IGA Ouest à Amos

Les pompiers d’Amos ont été appelés en fin d’après-midi lundi à intervenir à la Coop IGA Ouest. À leur arrivée un gicleur était en fonction dans le hall d’entrée où sont situées les paniers. Tout porte à croire que le froid pourrait avoir fait geler le gicleur et causé le bris.

AFFAIRES

Épicerie zéro déchet à Val-d’Or, ouverture au début mars

Après plusieurs mois de travail et une campagne de sociofinancement qui a dépassé son objectif, on connait maintenant la date de d’Aki – Épicerie zéro déchet à Val-d’Or. L’épicerie-boutique du 546, 3e Avenue accueillera pour la première fois les clients à 10h le 5 mars prochain. Pour se donner un coup de pouce au démarrage, les propriétaires Jennifer Grégoire, Jolyane Luneau et Myriam Grenier ont amassé des fonds via une campagne sur Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 98 – Se connaître en casse-tête

L’enfant. L’enfant que j’étais. L’enfant que j’étais est encore là. L’enfant que j’étais est encore là tout près. L’enfant que j’étais est encore là, tout près de l’adolescent. L’enfant que j’étais est encore là, tout près de l’adolescent que j’ai été. L’enfant que j’étais est encore là, tout près de l’adolescent que j’ai été qui est lui aussi resté. L’enfant que j’étais est encore là, tout près de l’adolescent que Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 97 – Loquetobre

C’est en pleine nuit, mes idées sont floues et tes mots, un règlement de compte. En terre à demi-connue, tu me roues de coups d’un ton détaché comme si j’étais le seul qui te devait le respect. À maux couverts, tu te caches derrière la violence de la banalité pour m’atteindre directement dans la vulnérabilité. Ma coordination alcoolisée rend impossible toute réplique et je peine à me relever la verve. Lire plus