Innondations: la situation sous haute surveillance

Photo: MédiAT
Suivez-moi

Francois Munger

Journaliste chez MédiAT
Francois Munger
Suivez-moi

Avec les précipitations des dernières heures et les températures à la hausse prévues, la situation des lacs et rivières est sous haute surveillance. Du côté de Rouyn-Noranda, des évacuations préventives des personnes les plus vulnérables sont en cours. Un centre de rassemblement ouvre ses portes aujourd’hui au bureau de l’animation en loisirs et espaces verts, au 200 avenue Dallaire,
afin d’accueillir les évacués et permettre de bien évaluer leur besoins.

Dans un communiqué émis aujourd’hui la Ville de Rouyn-Noranda prévoit que les seuils pourraient dépasser les niveaux historiques de 2013. Une hausse du niveau de l’eau d’environ 17 cm a été constatée dans les dernières 24 heures aux lacs Bruyère, Beauchastel et Montbeillard. La situation se trouvait alors à 15 cm du seuil de 2013.

« Certains riverains pourraient être isolés ou encore avoir des problèmes d’égouts ou d’accès à de l’eau potable. Nous souhaitons donc évacuer de manière préventive des citoyens plus vulnérables qui ont été identifiés lors de nos visites sur le terrain », explique M. Stephen Valade,directeur de la sécurité incendie et de la sécurité civile.

Même si des gens ont été identifiés, toute personne qui constate des problématiques particulières peut communiquer avec le Service de sécurité incendie et de la sécurité civile pour obtenir de l’assistance. Plus de 10 000 sacs de sable ont été remis et la distribution se poursuit.

Du côté d’Amos, les employés municipaux et les pompiers étaient à pied d’oeuvre cet après midi pour créer des digues et en rehausser d’autres alors que la rue principale est inondée en bonne partie.

À Sullivan, la circulation se fait toujours en alternance et la Ville de Val-d’Or a annoncé ce matin que le MTQ continuerait d’opérer avec des signaleurs pour la fin de semaine pour faciliter la situation.