Joue 229 – Freckles

365 jours de peine d'amour

Michaël Bédard

Les derniers articles par Michaël Bédard (tout voir)

Aucune métaphore.

C’est la nuit.

Toutes les phrases ont le pouvoir d’être un nuage.

J’ai toujours été attiré par les grains de beauté.

Je lève la tête et devant moi, les étoiles dispersées un peu partout.

Chaque femme est un ciel à conquérir.

Le mien n’est plus orageux.

Il ne suffit que je me clairsème.

Ceci n’est pas un poème.

J’ai vu dans la noirceur.

La lumière à venir.

Ce que j’aime est là.

Dans la portée du tard.

Je viens le chercher.

Ce sont les yeux qui ne dorment jamais.

J’aime les grains de beauté et chaque femme est une étoile.

Mais je n’ai qu’un ciel à conquérir.