365 jours de peine d'amour

Jour 269 – Windows On The We

Les mots, les phrases, les textes sont plus courts. C’est par manque de temps, par perte d’intérêt pour le projet ou une courbe narrative et littéraire se cache derrière cette décision? Ce n’est pas à moi de choisir. Ce que je sais, c’est qu’il y a longtemps que nous nous sommes écroulés. Nous ne sommes plus que poussières. Une fine pluie de souvenirs en débris qui se couche doucement sur Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 268 – L’asphyxie de tout pouvoir

« […] à quoi sert l’amour dans la civilisation du désir? Pourquoi s’encombrer d’une famille si l’on défend la liberté comme valeur suprême? Que vient faire la morale dans une société hédoniste? Si Dieu est mort, alors tout l’univers est un bordel, et il faut juste en profiter jusqu’à en crever. Si l’individu est roi, alors l’égoïsme est notre unique horizon. » Windows On The World, Frédéric Beigbeder Il est Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 267 – L’hérédité contaminée

L’auteur que vous lisez quotidiennement a passé tout près de ne jamais naître. Ce n’est pas une mince déclaration d’annoncer une presque mort littéraire, mais il s’est compromis avec une promesse de vérité que je m’exige à respecter en prenant moi-même la parole. Il est l’oeuvre du destin, d’une panoplie de choix et surtout, d’une conversation particulière, sans quoi il n’aurait jamais vu le jour. Comme quoi la vie peut Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 266 – Déchirer l’ambition d’autrui

« Nobody pray for me, Even a day for me, Way (yeah, yeah) » HUMBLE – Kendrick Lamar Le succès est vénéré. Avoir une carrière, primordial. Longtemps, j’ai baigné dans un milieu où la volonté d’être célèbre l’emportait sur la création elle-même. La reconnaissance pour l’ampleur de son travail est mieux que d’être reconnu et j’ai toujours eu l’air hypocrite lorsque j’affirmais avoir de la misère avec le mal nécessaire qui stipule Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 264 – Far From Home : La Croatie

La vie a ce don d’être imprévisible. Parfois, on peut passer des heures à souhaiter ce qui n’arrivera jamais. Alors, on abandonne. L’instant d’après, le vœu est exaucé et sa source survient. Les vacances sont ce que l’on prévoit le plus, mais où le plaisir surgit des imprévus. Le laisser-aller est efficace partout. Il n’a pas de provenance, il ne parle aucune langue et il ne s’achète pas grâce à Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 263 – Far From Home : Quelque part en Europe de l’Est

Revenons en 2018. Ce n’est plus l’autre d’avant et c’est toi à nouveau. Le titre n’est pas précis parce qu’il s’agit de ton pays d’origine et que je pense que ça t’appartient. Ceux qui savent déjà saurons et les autres n’ont pas besoin de savoir d’où tu viens exactement. C’est par respect pour toi que je garde le minimum privé pour éviter que tout le monde puisse te trouver. Il Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 262 – Far From Home : L’Espagne

L’escale d’une relation en chute libre de l’amour vers la rupture ne peut se faire que sous le soleil, sans quoi, il y a là trop de drame pour que la réalité ne devienne pas fiction. C’est dans un pays étranger au nôtre que nous devenions justement étrangers et étranges, dans l’attente de complètement s’écraser. Dans toute la métaphore de notre descente aux enfers se trouvait le trajet pour se Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 261 – Far From Home : La Belgique

Les voyages forment la jeunesse comme ils détruisent les couples. Vus comme un test, il est plus fréquent que ça casse que ça passe. Le dépaysement extirpe du quotidien et ce n’est pas tout le monde qui partage les mêmes réactions lorsque confronté à l’extraordinaire. C’est choquant. Beau parfois, laid sinon. Positif comme négatif. Chacun prend position et il ne reste qu’à voir les identités qui se révèlent. De l’aéroport Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 260 – Far From Home

En dehors du sexe, l’envie de m’évader est la pulsion qui me visite le plus quotidiennement. Bien que l’expression trop utilisée « Loin des yeux, loin du cœur » justifie bien des situations, je pense qu’elle peut être fausse quand elle s’applique aux voyages. Chaque fois que j’ai voyagé en couple sur une longue période, l’expérience s’est révélée être un désastre annoncé et je pense que c’est de ma faute. Les Lire plus