365 jours de peine d'amour

Jour 238 – Jinx

La franchise est à double tranchant. De t’expliquer mon système d’écriture représentait la possibilité d’établir des marqueurs de temporalité pour te permettre de mieux te situer et ainsi, d’inverser les rôles plus efficacement si tu étais pris par des élans d’empathie. Comme il m’arrive d’être à Jour avec sept textes d’avance, que parfois, je rattrape un court retard alors qu’à d’autres moments, j’écris presque en temps réel, le plus utile Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 237 – Sleep Deprived

C’est bien beau de vouloir guérir, écrire, s’aimer soi-même ou tomber en amour avec les autres, vivre, vouloir mourir, mais ne pas vouloir vraiment, donner, se retenir de reprendre, recevoir, se retenir de refuser, rire, se forcer à le faire, sourire, s’efforcer de se taire, manger, culpabiliser, boire, avoir trop mal à la tête pour se sentir coupable de quoi que ce soit, chanter, fausser, se mentir que c’est correct Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 236 – We Are The North

bandwagoner, noun a person who takes part in or becomes enthusiastic about something only when it is popular or fashionable C’est le mot que les pessimistes utilisent pour désigner le mouvement engendré par la présence des Raptors de Toronto en finale de la National Basketball Association et ce n’est pas faux. Ce sport, méconnu au Québec, voire même au Canada, a rallié le pays tout entier alors que l’équipe est Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 235 – Gloria

365 jours de peine d’amour, c’est 365 variations d’émotions vécues sur 365 journées et la vie, ce n’est pas que l’amour. C’est aussi la passion. La mienne pour le sport est infinie. Du plus loin que je me souvienne, plusieurs des grandes sensations que j’ai expérimentées sont en lien avec des événements sportifs. Pire encore, je pense que si un génie m’offrait un seul souhait, je renierais l’attrait d’une richesse Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 234 – OD’ing On Too Much Of Nothing

Tout est devenu sujet à être l’objet d’une dépendance. Trop des plaisirs de la vie doivent être vécus avec modération. Parmi eux, la nourriture et l’alcool sont dommageables pour la santé s’ils sont consommés en trop grande quantité et il faut prendre en compte les ingrédients qu’ils contiennent pour s’assurer de les ingérer correctement, selon les doses recommandées. Le sexe peut aussi être dévastateur mentalement, tant au niveau de l’estime Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 233 – L’enchaînement involontaire

C’est dans la nature humaine de vouloir plaire, mais d’où vient la nécessité d’être parfait? Cette pression de viser la perfection est perfide et la gloire de l’atteindre rémunérée parce que le pire, c’est qu’elle est encouragée par la société. En ce qui me concerne, la sphère où elle sévit le plus sournoisement est au sein du couple. Dans l’enchaînement de plusieurs relations à une certaine période de ma vie, Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 232 – Pulser

L’envie de casser la forme. Détruire la formalité. Dépasser les attentes. Les pulvériser parce qu’elles ne doivent plus exister et encore moins me définir. – L’amour                                                                           est en montagnes russes. – L’écriture, une image. Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 231 – The Spectacular Now

Le titre est un référent trop complexe, mais il parle de lui-même. Te dire que j’ai des similitudes avec le personnage de Miles Teller dans ce film, encore pire. J’essaie de plus en plus de ne pas être hermétique, de te donner le droit de comprendre sans chercher. C’est ce que les mentors me conseillent. Est-ce que l’écriture peut avoir sa part de privée? Je pense que oui. Du moins, Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 230 – Trouver sa plage

Ce n’est pas un texte sur la puissance des slogans en publicité. Si tu suis un tant soit peu 365 jours de peine d’amour depuis le début, tu sais que l’inspiration est partout. Aujourd’hui, je déjoue la mécanique. Je t’écris sur mon expérience dans le présent plutôt qu’avec un peu d’avance. Ce que tu lis, c’est ma réflexion en temps réel parce que ma journée est riche. Elle est pourtant Lire plus

365 jours de peine d'amour

Joue 229 – Freckles

Aucune métaphore. C’est la nuit. Toutes les phrases ont le pouvoir d’être un nuage. J’ai toujours été attiré par les grains de beauté. Je lève la tête et devant moi, les étoiles dispersées un peu partout. Chaque femme est un ciel à conquérir. Le mien n’est plus orageux. Il ne suffit que je me clairsème. Ceci n’est pas un poème. J’ai vu dans la noirceur. La lumière à venir. Ce Lire plus