365 jours de peine d'amour

Jour 147 – Amende honorable

Je n’ai pas toujours été un bon amoureux. Au-delà de ça, je pense que je n’ai pas toujours été une bonne personne. Ni un bon ami. Encore moins un bon fils. En fait, je pense que j’ai été plus souvent mauvais que bon. Tant comme personne que comme humain. Tout en essayant d’éviter l’échec à tout prix, j’ai grandement déçu autour de moi. Involontairement, certes, il reste que le résultat Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 146 – Apercevoir son Loch Ness

Involontairement, j’ai longtemps canalisé les mauvaises énergies, les miennes comme celles des gens autour de moi. Inévitablement, c’est le négatif qui prédominait sans même qu’une explication puisse justifier ce choix. Être heureux provient d’une décision, mais aussi de circonstances. La décision, c’est que nous pouvons déterminer la provenance des circonstances. Du moins, j’ai le luxe de pouvoir le faire. À quelques exceptions près, j’ai été assez choyé par la vie Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 145 – One Step At A Time

Aujourd’hui, j’ai eu envie de t’écrire. Pas toi, elle. J’ai eu envie de lui écrire à elle. Pas ici, mais personnellement. Aujourd’hui, l’idée de reprendre contact en privé avec mon ex-copine a germé dans mon esprit et je ne peux affirmer qu’elle l’a quitté complètement. Sans trop savoir pourquoi ni quoi dire, la pensée d’essayer de provoquer un échange avec elle m’est apparue comme une possibilité. Il est facile de Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 144 – Vomir

À force de manger l’amour, on se retrouve le ventre plein. Bien en chair, on se déguste jusqu’au fond de la moelle, foies gras de s’aimer trop fort, buffet de deux êtres chers qui ont faim de l’autre. Déjeuners au lit, dîners sous la douche et soupers en public, tous les endroits deviennent un prétexte pour prendre une bouchée. On se prépare en suivant la recette et on se dévore Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 143 – Panne sèche

Le jour change, mais les paysages restent les mêmes. La montagne est haute, la mer est large et je suis seul à gravir le courant, à nager jusqu’au sommet. La différence est que les mots aussi me quittent. Je ne les trouve plus, ils ont rejoint le port ou sont redescendus, peu importe où ils se campent, le résultat reste qu’ils ont disparu. Je les appelle, les convoque et je Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 142 – Maelström

Il est bon parfois de se rappeler d’où l’on vient pour savoir où l’on va. Mes coordonnées géographiques et émotionnelles sont toutefois imprécises, variables. Déboussolé, j’ai les voiles au gré du vent, les pas qui vont dans toutes les directions. Les doigts en poupe et les sens rocailleux, tout se détériore en une nuit pour s’améliorer le matin. Ou l’inverse. À commencer par maintenant. Le navire est à l’envers, la Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 141 – Le retournement

Tout est amené à changer. L’humain grandit, la plante fleurit et le soleil laisse sa place à la lune pour signifier la fin du jour et le début de la nuit. L’entièreté de la création, au sens propre comme figuré, est en constante évolution. Ce qui fonctionne sur une période temps n’est plus bon du jour au lendemain alors que ce qui ne valait rien devient instantanément ce que tout Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 140 – Compte à rebours

Il y avait déjà plus de vingt-quatre heures qu’il n’était plus lui-même. Il était confus. C’est l’un des signes avant-coureurs que c’est bientôt la fin, paraît-il. En fait, personne ne le sait, mais c’était ce jour-là, la fin. Certains le sentaient peut-être, reste qu’il était impossible de le savoir avec certitude. Surtout que l’on parlait de semaines et non de jours pas plus tard qu’hier. Étonnamment, plusieurs s’étaient réunis ce Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 139 – 50-7

Aujourd’hui, c’est ta fête. Le titre, c’est l’âge que tu as. Que tu aurais eu? Je m’excuse de l’hésitation qui affecte la précision de ma littérature, mais je ne connais pas les modalités des anniversaires dans l’au-delà. Disons que c’est la durée qui s’est écoulée depuis ta venue sur Terre. Cinquante-sept ans. Autour, ici, tout le monde meurt. Un jeune joueur de hockey. Un vieux. Même le père d’Archie est Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 138 – La pertinence contradictoire

L’écriture a toujours pris une place importante dans ma vie. À différents degrés, elle est venue, est repartie, est réapparue pour maintenant ne plus jamais me quitter. La différence, c’est qu’avant le projet d’écrire un texte par jour pendant une année, elle m’effrayait par toute sa complexité et l’ampleur qu’elle prenait à mes yeux. Avec 365 jours de peine d’amour, j’ai la chance de l’apprivoiser sans en avoir le choix. Lire plus