365 jours de peine d'amour

Jour 16 – 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 365 jours par année

Les saisons sont polarisantes dans cette manie qu’elles ont d’être si différentes. Certains préfèrent l’une au détriment des autres alors que plusieurs ne peuvent arrêter leur choix. L’une a les avantages que les trois désavantagées jalousent et elles ont à leur tour des qualités qui sont uniques, qui les rendent toutes distinctes, mais avec des similarités qui en font, lorsque assemblées, une progression linéaire que l’on appelle année. Cette évolution Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 15 – « Holding it all together, when the stakes are this high »

Tout est une question d’état d’esprit, de mentalité. Pire encore, chaque combat, chaque guerre n’est qu’une question de stratégie mentale, de confiance cérébrale qui permet d’avoir le dessus sur l’adversaire par l’intelligence de l’anticipation. Pour vaincre, il ne suffit que de prévoir et pour ce faire, il faut savoir. C’est dans la connaissance de l’autre, de ses moindres désirs, de ses plus grandes peurs, que se trouve la solution de Lire plus

365 jours de peine d'amour

Podcast -Épisode 2 – Miroir

Michaël Bédard, accompagné de François Munger, reçoit une autre collaboratrice, étudiante en littérature, Audrey-Ann Lessard qui s’occupe de la script-édition et de la dramaturgie des textes du blog. Ils discutent d’écriture, mais aussi de ce que ça représente de n’avoir eu personne dans sa vie à 20 ans, en tant que femme, dans la société que l’on connaît.

365 jours de peine d'amour

Jour 14 – Armageddon

La science est un domaine où la progression est une courbe constante, où les découvertes deviennent presque quotidiennes, nous permettant d’en savoir plus chaque jour sur ce qui nous entoure, ce qui fait de l’humain ce qu’il est, mais aussi d’où provient et l’humain, et ce qui l’entoure. Plusieurs théories ont existé quant à la création de l’humanité, certaines se targuent d’avoir des preuves irréfutables, d’autres jouent davantage la carte Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 13 – Amis

La rupture, avec tout ce qu’elle comporte, agit comme une obstruction du couloir entre le cœur et la bouche. Constante pression, du sternum au larynx, elle serre la poitrine, ce qui rend rare l’émission de toute forme sonore positive de la part de la personne qu’elle opprime. C’est comme si toute la concentration est utilisée à régulariser la respiration, laborieuse, et que cet air est le seul bruit émis, un Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 12 – À toi et pour nous, Michaël

Avec les jours qui passent au même rythme que les réflexions sur ce que je deviens, l’enfant que j’étais me revient en tête. Le souvenir est aussi clair que la nostalgie qui l’accompagne, paradoxe impressionnant, douce et violente à la fois. Ce qui me revient me donne l’envie d’y revenir à mon tour, de fermer les yeux et d’être lui à nouveau. Devant l’impossibilité d’une telle manœuvre, je jalouse la Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 11 – Pleurer en genre et en nombre

Il existe dans notre vocabulaire des mots qui sont plus grands que nature, dont la puissance, mais aussi le sens dépassent toute compréhension possible. Ils ont des définitions, sont utilisés à outrance, mais lorsqu’on s’attarde à essayer de comprendre ce qu’ils veulent dire ou ce qu’ils représentent vraiment, ces mots prennent presque des allures de concepts mythiques. Des mots qui engendrent, lorsque prononcés, des réactions chimiques corporelles, mais dont les Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 10 – 07/10/18

Chaque moment de la vie pourrait être une dernière fois. Que ce soit la mort, forme suprême de la finalité, des adieux planifiés ou un éloignement inconscient, la fin guette chaque relation, amicale, amoureuse ou familiale. Chaque départ prend des airs d’au revoir, mais il est possible que le retour ne se fasse jamais. C’est comme si chaque « à la prochaine » est une tentative de se convaincre qu’une continuité est Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 9 – www.com

Épuisé, j’arpente la ruelle du monde virtuel, seule connexion possible à elle, sans savoir si je finirai par avoir ma dose de pixels la concernant. En véritable sevrage de nouvelles, de photos ou de conversations, mes convulsions de ne rien savoir me laissent tomber dans les bas fonds de mon être, confronté à ce que je suis de plus laid, de plus triste : une loque de nécessité d’avoir droit à Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 8 – Les rêves

C’est devenu de plus en plus clair au fil des apprentissages que je faisais tant sur la vie que sur ma propre personne : j’ai peur de dormir. Depuis l’adolescence, j’ai développé une peur de dormir. Inexplicables, les origines de cette crainte représentent pour moi un véritable mystère, sans compter que peu importe avec qui je discutais, c’était une peur unique que je ne retrouvais chez aucun interlocuteur à qui, un Lire plus