365 jours de peine d'amour

Podcast épisode 1 – La genèse

Michaël Bédard reçoit son collaborateur, le fondateur de MédiAT François Munger pour discuter du début du projet, mais aussi de ce que ça représente d’être un homme célibataire en pleine mi-vingtaine. Disponible sur Apple Podcast, Google Play Music, Spotify et plusieurs autres plateformes de baladodiffusion

365 jours de peine d'amour

Jour 7 – Making a Murderer

La rupture est l’équivalent d’une condamnation. Depuis qu’il en a été décidé que l’amour, tel que nous l’avions toujours vécu et exprimé entre nous deux, était proscrit tant dans nos actions que dans nos moindres communications, je deviens un criminel dans chacune de mes décisions, dans chacune de mes pensées. Incapable de ne pas orienter tout de moi vers toi, je suis coupable de t’aimer. Par contre, l’amour ne connaît Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 6 – « Tu ressembles de plus en plus à quelqu’un que je ne connais pas. »

Plus je vieillis, plus je réalise que je m’attache aux endroits comme je m’attache aux gens. D’une loyauté presque malsaine, je chéris ces endroits où je suis bien avec la même intensité déployée dans mes relations, qu’elle soient amoureuses, amicales ou sociales. Que ce soit un restaurant, un bar, la chambre de mon enfance, de simples pièces prennent une place démesurée dans mon être, étant parfois les destinations prisées par Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 5 – La seconde

Tout ce qui monte finit par redescendre. La poussière n’y fait pas exception. Par contre, dans le cas qui nous concerne, la poussière en question est le résultat de la grande explosion. Celle de mon avant et de notre bientôt, laissant mon maintenant en lambeaux. En fait, le passé en poudre à canon, on a utilisé le présent pour faire sauter mon futur. Peu importe la période dans le temps, Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 4 – Devenir un parmi tant d’autres

L’univers des relations amoureuses est une jungle. Tous se retrouvent entichés dans un chaos incontrôlé où il n’y a qu’une loi, celle du « chacun pour soi ». Certains de la même espèce se repèrent, se courtisent et s’appartiennent alors que d’autres, nomades de l’affection, butinent à gauche et à droite et rôdent, prêts à bondir en tout temps sur une nouvelle proie. Ensuite, ceux qui s’appartiennent se relâchent en pleine nature Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 3 – Les dates

Dès que ses pleurs ont résonné dans les murs trop rapprochés de la chambre, nous nous sommes immédiatement regardés… mi-complices, mi-effrayés. C’est comme si, sans même avoir à dire le moindre mot, nous savions qu’il allait être le plus bruyant des trois. Complètement épuisée et encore sous les effets de la péridurale, tu restais tout de même assez lucide pour présager en ma compagnie de l’enfer sonore qui nous attendait. Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 2 – Le début/La fin

Toute rupture est un choc. Peu importe qu’elle soit celle d’un objet qui se brise, d’un muscle qui se déchire ou d’une relation qui se termine, il y a, lorsqu’elle survient, un moment de flottement, comme si le temps s’arrêtait au son du fracas, du claquement ou des mots prononcés. Il provient d’une seconde précise où tout éclate en morceaux, mais est d’une durée variable liée à la réalisation. La Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 1 – La fin/Le début

« L’amour est mort. Plus de mystère, plus de cachette. Plus rien, en fait. Sans même y penser, d’un geste rude et sec, on débranche. On coupe le fil. D’ailleurs, même si on sait qu’il n’y a plus de chances de survie, on espère toujours. L’espoir, ce fléau datant de la nuit des temps, ce salaud d’antan. C’est mentir que de dire qu’on ne savait pas qu’il était sur le respirateur Lire plus

365 jours de peine d'amour

Jour 0 – 365 jours de peine d’amour

Jour 0 – 365 jours de peine d’amour En collaboration avec MédiAT, c’est le début de cette grande aventure qui s’échelonnera sur la prochaine année.   Pour en apprendre plus sur le projet, voici un vidéo expliquant le pourquoi du comment et ce qui nous attend ensemble.   En espérant que tu m’accompagnes dans cette expérience.