365 jours de peine d'amour

Podcast – épisode 29 – Juvenile Pompyer

Michaël Bédard reçoit un nouvel ami en la personne de Sébastien Paradis. Connu plus tôt dans l’année grâce à un emploi commun, ils reviennent sur les circonstances de leur rencontre, sur des anecdotes vécues dans le cadre de l’emploi en question et sur la personnalité de Sébastien, impliqué dans plusieurs services d’urgence, qui explique le lien entre ses parents et sa volonté d’aider les autres.

365 jours de peine d'amour

Podcast – épisode 28 – We Always Said If We Had Nothing, We’d Go Back To Queens

Dans cet épisode à thématique, Michaël Bédard reçoit Maxime Coulombe, Jean-Michel Duchaine et Louis-Charles Desbiens, trois amis du CEGEP avec qui il a gardé contact. Dans la démonstration d’une fraternité retrouvée malgré les kilomètres qui les séparent, ils pigent des sujets qu’ils ont écrit durant la soirée pour ensuite en discuter. Âmes sensibles et oreilles chastes, s’abstenir.

365 jours de peine d'amour

Podcast – épisode 26 – Se donner des nouvelles

Accompagné de Benjamin Brochu-Lecouffe dans un enregistrement double, Michaël Bédard reçoit pour la deuxième fois François Munger dans une suite de l’épisode 1. Maintenant en couple, François raconte la rencontre avec celle qui occupe maintenant le rôle de sa première copine avec qui ils expérimentent les rencontres des familles respectives et le changement d’horaire qui survient avec le fait de ne plus être seul.

365 jours de peine d'amour

Podcast – épisode 25 – Plus que l’apprenti humain

Dans un épisode post-Salon-du-Livre, Michaël Bédard reçoit l’écrivain, journaliste et biographe Samuel Larochelle. Ensemble, ils parcourent les sujets de l’homosexualité, de la citoyenneté de l’ouverture sur le monde avec légèreté et vulnérabilité. En toute fin de podcast, dans un moment totalement improvisé, Samuel nous partage en lecture un texte touchant écrit pour une ancienne fréquentation qui a perdu la vie.

365 jours de peine d'amour

Podcast – épisode 24 – Ce podcast est encore jeune

Dans un épisode aux nombreuses références à l’émission « La soirée est encore jeune », Michaël Bédard reçoit son ami depuis plus de 10 ans, Benjamin Brochu-Lecouffe. Avec une complicité plus qu’évidente, ils reviennent sur les circonstances de leur rencontre alors qu’ils étaient « beaux-frères », sur les relations à distance et sur les moments plus difficiles que Benjamin a affronté lorsque confronté à la maladie mentale.

365 jours de peine d'amour

Podcast – épisode 23 – Mûrir dans l’amour comme dans la tragédie

Michaël Bédard reçoit l’un de ses meilleurs amis en Maxime Coulombe. Dans la reprise du rendez-vous manqué de l’épisode 5, ils reviennent sur les étapes de leur amitié. Enregistré dans une chambre d’hôtel devant public, ils se permettent de se taquiner sur leurs échecs et leurs manies respectives. En fin d’entretien, dans deux des moments les plus émouvants de 365 jours de peine d’amour – Le Podcast, Maxime s’ouvre sur son Lire plus

365 jours de peine d'amour

Podcast – épisode 22 – Karelle’s Anatomy

Michaël Bédard reçoit son amie et sa presque soeur adoptive Karelle. Devant son désir d’anonymat, elle explique pourquoi elle choisit son prénom comme nom d’artiste pour la parution du podcast. Ensuite, l’enregistrement prend une tournure complètement médicale et scientifique quand Karelle partage les deux moments aux antipodes où elle a frôlé la mort. De cet angle incroyable vient les questions existentielles de se voir par la vie octroyée une deuxième Lire plus

365 jours de peine d'amour

Podcast – épisode 21 – À mots couverts

Michaël Bédard reçoit le comédien, auteur et metteur en scène Emmanuel Schwartz. Dans un épisode aux allures artistiques, Michaël essaie tant bien que mal de tirer les vers du nez d’Emmanuel pour en savoir plus sur sa vie privée. Ils discutent ensemble du parcours de l’artiste, de ses influences et des dangers de la célébrité. De façon performative, Emmanuel accepte de partager sa plume lors de deux lectures hautes en couleurs.

365 jours de peine d'amour

Podcast – épisode 20 – Sans genre et en nombre

Michaël Bédard reçoit son ami Pierre-Olivier Bergeron. Dans un épisode chargé en sujets et en rires, ils abordent les circonstances de leur amitié retrouvée, leurs ruptures marquantes, la cohabitation avec l’être aimé, l’intimidation au secondaire, l’indépendance et la pansexualité de Pierre-Olivier. Au fil des anecdotes et des expériences racontées, ils reviennent aussi sur la période charnière où ils se sont connus pour mieux comprendre ce qu’ils sont devenus.