Hôpital d’Amos : 14 000$ pour la pédiatrie

pédiatrie hopital d'amos
Les trois pompes CADD. Photo : Fondation Hospitalière d'Amos.

Les femmes qui accouchent et les enfants ont accès à de nouveaux services en pédiatrie à Amos.

Moins de douleurs pendant l’accouchement

Les nouvelles mères peuvent désormais contrôler les douleurs pendant les contractions. Elles n’ont qu’à peser sur le bouton d’une manette pour recevoir un médicament.

Trois pompes CADD permettent aux femmes de soulager la douleur. Ce type de pompes est utilisé à diverses fins médicales, notamment dans le bloc opératoire d’Amos.  Mr François Dion, 1er vice-président de la Fondation Hospitalière d’Amos, précise :

« La responsable de la pédiatrie, ça faisait un bout de temps qu’elle travaillait sur le dossier. Puis, ils avaient commencé de façon temporaire à utiliser les pompes CADD du bloc opératoire. Ils se sont rendus compte que c’était effectivement fonctionnel. Ça répondait très très bien aux besoins, alors c’est pour augmenter ce nombre de machines-là que la pédiatrie nous a fait la demande pour [les] financer. »

Des enfants transportés en sécurité

Les enfants, notamment ceux avec des plâtres, peuvent également revenir à la maison en toute sécurité. Un siège de voiture spécialisé peut être prêté pour ceux-ci lorsqu’ils quittent l’hôpital. Mr Dion ajoute :

« C’est la responsabilité [de l’hôpital] de permettre aux gens de quitter en toute sécurité, alors ce siège-là vient répondre à ce besoin-là. C’est un peu l’équivalent de quelqu’un qui sort de l’hôpital parce qu’il vient de se faire mettre dans le plâtre. L’hôpital va lui fournir des béquilles.

Au niveau des jeunes, […] habituellement les parents ont leur siège d’auto, mais ce n’est pas adapté si l’enfant a un plâtre ou quelque chose comme ça. C’est pour ça qu’ils nous ont demandé de l’aide pour offrir ce siège-là, qui est prêté aux parents des enfants avec des besoins. »

Les dons de la Fondation

L’équipement a couté 13 900$. La Fondation Hospitalière d’Amos a pu fournir l’argent grâce au don de Mr Alain Robitaille. La Fondation réitère ses remerciements.

Elle souligne également que les donateurs peuvent choisir de quelle manière leur don est utilisé :

« En précisant, au moment de la remise de votre don, ce que vous voulez améliorer, ce qui vous tient à cœur. Votre souhait peut viser un département, un service, un équipement, un projet ou même un établissement spécifique du réseau de la santé. »

Les personnes intéressées à faire un don peuvent se rendre sur le site Internet de la Fondation Hospitalière d’Amos.

siège d'auto hopital d'amos (2)
Siège d’auto SPICA. Photo : Fondation Hospitalière d’Amos.

Dernière modification le 21 janvier 2022 11:14